Marathon sur sable : un participant décédé lors de la 2ème épreuve

Le marathon sur sable qui se déroule actuellement au Maroc, a connu son premier décès le lundi dernier. En effet, un des participants a fait un malaise au cours de la deuxième étape du tournoi.

Traditionnellement organisé en Avril, la compétition avait été décalée pour ce mois d’octobre pour des raisons dû à la Covid-19. Le départ a été donné le dimanche dernier, avec 682 concurrents au départ. Lors de la première journée longue de 32,2 km, il y a eu 39 abandons et mises hors courses. Tandis que, la deuxième étape était longue de 32,5 km dont 13 km au cœur des dunes les plus hautes du Maroc.

C’est lors de cette deuxième journée de course que le drame est survenu, un participant de nationalité française a été victime d’une crise cardiaque lors de la deuxième étape du tournoi, le lundi dernier, dans l’après-midi au cœur des dunes de Merzouga, « un participant français du 35e Marathon des Sables a fait un malaise au cœur des dunes de Merzouga. Le quinquagénaire, qui avait rempli toutes les exigences médicales préalables à la course, et avait franchi la première étape avec succès, sans avoir recours au service médical », indique le communiqué des organisateurs du tournoi. Toujours selon le communiqué, le participant serait secouru par d’autres concurrents médecins, « Après son malaise, il a été immédiatement secouru par deux autres concurrents médecins, qui ont déclenché le bouton SOS de sa balise et entamé le protocole de massage cardiaque. Le directeur médical de l’épreuve est arrivé sur les lieux dans les minutes suivantes en hélicoptère (…). Après quarante-cinq minutes de réanimation, l’équipe médicale a constaté le décès ».

A noter que, le marathon des sables est une course à pied, ouvert aux marcheurs, en 6 étapes, en autosuffisance alimentaire et en allure libre sur une distance de 250 kilomètres environ, avec obligation pour le concurrent de porter son équipement (nourriture et matériel obligatoires).

Au départ de la troisième étape, une minute de silence a été observée en hommage au disparu. Rappelons qu’il s’agit du troisième décès survenu durant l’épreuve depuis sa création en 1986.

Mahamadou Sissouma, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :