Lutte contre la Covid-19 en milieu du travail : Sukala-SA montre la voie

Pour prémunir ses employés contre la maladie à coronavirus, la direction de la société a bouclé, en juin dernier, une vaste campagne de vaccination lancée un mois auparavant.

500 personnes vaccinées sur les deux phases. Tel est le résultat d’une campagne de vaccination contre la Covid-19, démarrée le 20 mai 2021. Ladite opération, dont la première phase a pris fin le 24 mai, avait été lancée par la direction de Sukala-SA, cette usine de production de sucre, à l’intention de son personnel. Le coup d’envoi avait été donné, à Dougabougou, à travers l’inoculation de la toute première dose de vaccin au  Directeur général adjoint de la société, M. Maliki Mahamane, en l’absence de la Directrice générale, Mme Gao Meijie, en déplacement pour raison de service. Après cette première phase bien réussie, l’équipe de vaccination a conduit le second round du 21 au 25 juin dernier. Elle a ainsi sillonné, tour à tour, Dougabougou (lundi et mardi) et  Siribala, (mercredi et jeudi), avant de revenir à Dougabougou le vendredi 25 juin 2021, où elle a bouclé cette campagne de vaccination qui a aussi bénéficié à des populations autres que le personnel de Sukala-SA. L’objectif de ladite campagne était de protéger les bénéficiaires contre cette pandémie qui, depuis 2019,  frappe de plein fouet l’économie mondiale, donc celle du Mali.

En mettant en route une telle initiative, les responsables du complexe sucrier prouvent ainsi leur ferme conviction qu’aucune action de production ou de développement n’est possible que si les acteurs sont sains. C’est pourquoi, dans le cadre de cette campagne de vaccination, la direction de Sukala-SA a, selon le service des relations publiques de la société, sollicité l’appui du ministère de l’Industrie et du Commerce. Le département de tutelle a ainsi mis la société en contact avec la Direction régionale de la santé pour l’acquisition des vaccins AstraZeneca mis à la disposition du district sanitaire de Ségou. Des doses que Sukala-SA vient d’inoculer à ses employés et à d’autres couches vulnérables des zones d’intervention de l’équipe de vaccination.

Dans le cadre des opérations de vaccination, le médecin-chef du Centre de santé de référence (CSRéf) de Ségou, Dr Famory Doumbia, a dépêché une équipe de cinq (5) agents. Mieux, une équipe de supervision composée de la Direction régionale de la santé, de l’Unicef et du programme Gavi a été mise sur pied. Sa mission : s’enquérir de l’effectivité et du bon déroulement des opérations sur le terrain. Elle en a aussi profité pour prodiguer des conseils à l’endroit des vaccinateurs, à certaines personnes vaccinées et à la direction générale de Sukala-SA quant à l’utilité de ce vaccin contre la pandémie de Covid-19 qui continue de faire des victimes à travers le monde. Pour ainsi dire que les autorités maliennes n’ont ménagé aucun effort pour accompagner cette belle initiative de Sukala-SA.

Il y a lieu de souligner qu’au regard de l’engouement autour de cette campagne et son avantage, d’autres entreprises doivent emboiter le pas. En tout cas, l’évidence est qu’un travailleur malade est toujours un manque à gagner pour toute entreprise.

Akimi MAIGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :