MONDE

Tchad : Le chef de la diplomatie claque la porte du gouvernement

Au Tchad, le ministre des Affaires étrangères, Ambassadeur Chérif Mahamat Zene a rendu, ce lundi 19 septembre 2022, sa démission au président du Conseil militaire de Transition, Mahamat Idriss Déby Itno. Le désormais ancien chef de la diplomatie tchadienne occupe ce poste depuis la mise en place du gouvernement de la Transition, le 02 mai 2021.

Dans une lettre adressée au président du Conseil militaire de Transition, chef de l’Etat tchadien, le ministre des Affaires étrangères, Ambassadeur Chérif Mahamat Zene, a annoncé sa démission du gouvernement de Transition.

« Je vous informe par cette lettre de ma décision de démissionner de mes fonctions de ministre des Affaires étrangères que j’exerce depuis le 02 mai 2021 au sein du gouvernement de Transition », indique le diplomate tchadien.

L’ambassadeur Zene déclare qu’« à cet instant où je me suis résolu de vous présenter ma démission du gouvernement, je tiens à vous dire combien j’ai été sensible à l’honneur d’en faire partie, combien m’a passionné l’œuvre accomplie aux côtés de mes autres collègues et combien m’a préoccupé la réussite de la lourde mission à moi confiée en cette période de transition, pleine de défis et d’incertitudes pour notre cher pays, le Tchad, dont l’avenir préoccupe aujourd’hui plus que jamais l’ensemble des Tchadiens ».

Il explique par ailleurs que « depuis quelques mois, mon engagement et ma volonté de servir mon pays se trouvent contrariés par des initiatives et actions parallèles de certains membres de votre cabinet et du gouvernement, entreprises à mon insu et sur vos instructions ». Des initiatives et interférences répétitives et intempestives qui, selon lui, ne visent qu’« à entraver l’exercice de mes fonctions et empiéter sur les prérogatives qui sont celles de mon département, telles que définies dans le décret n°058/PCMT/PMT/2021 du 15 juin 2021, portant structure générale du Gouvernement et attributions de ses membres ».

Devant une situation, souligne-t-il, « aussi malsaine que confuse et inacceptable, entretenue à dessein, et dépouillant le département que je dirige de toutes ses prérogatives, et me réduisant à un simple figurant, il ne me parait ni opportun, ni responsable de continuer à occuper mon poste ».

Notons que depuis la mort du Maréchal Idriss Déby Itno, le 19 avril 2021, son fils, le général Mahamat Idriss Déby Itno, est l’homme du Tchad. Une prise de pouvoir très contestée par une partie de la population tchadienne qui dénonce un coup d’Etat constitutionnel.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373