Sécurité Routière : Les forces de l’ordre outillées sur le remplissage et l’acheminement de la fiche Baac

Dans le cadre des activités de la 17ème édition de la semaine nationale de la sécurité routière, des agents de sécurité Routière ont été outillés sur le remplissage et l’acheminement de la fiche du bulletin d’analyse des accidents de la circulation routière (Baac), par l’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER). C’était le mercredi 08 décembre 2021.

Présidée par la Directrice générale de l’ANASER, Diadji Sacko, l’objectif de ce renforcement de capacité était d’abord de déterminer les circonstances qui causent fréquemment les accidents afin d’aider les décideurs à prendre les mesures appropriées pour réduire au mieux leurs conséquences. C’était en présence du directeur de l’Ecole Nationale de la Police, Sory Ibrahima Ousmane Sidibé. Pour ce faire, une fiche du bulletin d’analyse des accidents de la circulation routière (Baac) a été élaborée. Il s’agit d’une fiche sur laquelle sont portés tous les renseignements sur un accident, à savoir, entre autres, comment, pourquoi, quand et où a eu lieu l’accident, les véhicules et les personnes impliqués etc. Cette fiche statistique est remplie par les forces de sécurité lorsqu’un accident se produit. En effet, cette formation de renforcement de capacités a regroupé la participation de 43 agents de la sécurité à savoir : neuf (9) agents des brigades territoriales et 34 autres de la voie publique des commissariats du District de Bamako. Dans son discours, la directrice générale de l’ANASER, a évoqué comme causes principales de la flambée du nombre d’accidents de la circulation routière, le non-respect du code de la route par certains usagers. « De nos jours, l’élaboration de cette fiche rencontre des difficultés liées à la méconnaissance des techniques de collecte et de remplissage par certains porteurs d’uniforme et la remontée timide des fiches remplie jusqu’à leur base de traitement », a indiqué Diadji Sacko, avant d’ajouter que cette situation rend difficile les analyses nécessaires pour corriger les problèmes rencontrés dans la circulation. Avant cette formation, le directeur de l’Ecole Nationale de Police avait déjà rappelé toute l’importance du renforcement des capacités des agents de la circulation routière afin de diminuer le taux d’accident sur les routes. Sory Ibrahima Ousmane Sidibé a pour sa part rappelé le rôle des agents dans e cadre de la sécurité routière. « Vous êtes le fer de lance pour sensibiliser les populations, les différents usagers de la route, en produisant de bons documents, pouvant servir les acteurs de la chaine de la circulation routière, afin de procéder à un changement positif de comportement » a-t-il déclaré. A la fin de son discours, il a vivement remercié la directrice générale de l’ANASER pour le suivi et l’accompagnement de tous les jours par rapport à cette notion de la circulation routière.

Aïda Beïdy Soumaré, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :