Lutte contre l’insécurité à Bamako : Un faux lieutenant de la gendarmerie mis aux arrêts

Le vendredi 4 mars, les éléments du commissariat de police du 9ème arrondissement ont procédé à l’arrestation d’un individu du nom de A Berthé qui se faisait passer pour un lieutenant de la gendarmerie et un envoyé du président Assimi Goïta pour soutirer de l’argent au paisible citoyens.

Selon les informations, le soi-disant lieutenant de la gendarmerie a été arrêté pour « faux et usage de faux, usurpation de titre et de fonction, escroquerie etc… »

En effet, le nommé AB se faisait passer pour un lieutenant de la gendarmerie et utilisait une application informatique capable d’imiter toute voix humaine à l’aide du téléphone. C’est ainsi qu’il imita celle du président Assimi Goïta pour soutirer une somme colossale de 14 millions FCFA à ses victimes pour soi-disant aider la transition qui est sous embargo de la CEDEAO.

Ainsi, il redonnait espoir de retour aux donateurs. Aussi, il sympathisait avec les commerçants, en leur faisant des promesses de ravitaillement en produits et une autorisation de marché …

Enfin, Pour arriver à ses fins, AB faisait semblant de téléphoner au président Assimi Goïta en personne et faisait écouter la conversation à ses victimes grâce à l’application informatique.

Aussi, faut-il ajouter que AB a été, de par le passé, condamné à 2 ans de prison pour cybercriminalité, détention illégale d’arme à feu, escroquerie usurpation d’identité… C’est après avoir purgé sa peine qu’il a repris son travail à la case de départ.

C’est à la Suite de la plainte d’une vendeuse de degué (crème traditionnelle) à Sébénicoro que le Commissaire SANTIGUI avec ces éléments se sont lancés sur les traces du suspect.

Après son arrestation, interrogé, AB rétorque que chacun a sa manière de se faire de l’argent pour subvenir aux besoins de sa famille, Il a déclaré être un proche du général Bemba Moussa KEITA, ancien ministre de la défense. Lors de son interpellation, Il avait en sa possession 3 téléphones portables de grande marque. Rappelons aussi que AB a fait plus de trente victimes pour un montant de 14 millions de FCFA.

Notons que AB n’est pas n’importe qui. Il avait en sa possession plusieurs villas de haute catégorie à Sebenicoro, une voiture de marque et même un club de football qui porte son nom : «FC-BERTHÉ » à Sebenicoro. C’est lui qui assure la prise en charge (logement et nourriture) à plus de 25 jeunes.

Et en guise d’aumône, il achète et offre du déguè tous les vendredis à une centaine de jeunes, pour un coût de 65.000 FCFA. C’est d’ailleurs au moment où il procédait à cette offrande hebdomadaire le vendredi 4 mars 2022 à Bolibama, qu’il a été interpellé par les éléments du Commissaire Divisionnaire SANTIGUI KAMISSOKO.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :