Imprégner les jeunes des enjeux des relations internationales… : Youth for Change Mali sur le terrain

Le samedi 9 octobre 2021, à la Maison de la presse de Bamako, s’est tenue une conférence sur les relations internationales, organisée par l’Association Youth for Change Mali. Dans le cadre du projet « Construsions Ensemble ». Un projet qui ambitionne de former, d’informer et d’écouter la jeunesse sur les questions essentielles au devenir du Mali. La conférence était animée par l’ancien Premier ministre, Moussa MARA, l’architecte Mariam KEÏTA et le président de Youth for Change Mali, Cheick Oumar DOUMBIA.

Représentants plus de la moitié de la population malienne, les jeunes sont en marge de la diplomatie malienne. Pour cause, la classe dirigeante et la méconnaissance des principes de gestion du pays, par les jeunes. Les relations internationales figurent en tête ces principes. Car, indispensables dans les rapports entre Etats.

Pour pallier l’insuffisance de connaissance des relations internationales, aujourd’hui un grand handicap pour le Mali, à la croisée d’une crise sécuritaire, empirée par une crise diplomatique, l’Association de jeunes, Youth for Change, apporte sa contribution dans la formation d’autres jeunes.

Un des conférenciers, l’ancien Premier ministre Moussa MARA, a salué cette démarche de Youth for Change, qu’il a qualifié de « d’importante et salutaire ».

Pour M.MARA, aujourd’hui, aucun pays ne peut tourner le dos aux autres. Il pense que la diplomatie est une question cruciale, que tout pays doit gérer diligemment. Cela, pour la défense de ses intérêts vis-à-vis des autres Etats.

Se référant sur l’actualité avec la crise diplomatique entre le Mali et la France, MARA estime que le changement souhaité est légitime. « Il faut que nos relations internationales soient réfléchies et mûres. C’est dans cela que nous nous ferons une place sur la scène internationale. Cette place doit être occupée et gérée par des diplomates dignes de ce nom ». explique l’actuel président d’honneur du parti Yelema, devant la centaine de jeunes, écoutant les exposés.

Mariam KEÏTA, autre conférencière, a abordé dans le même sens. Elle ajoute les relations internationales sont un rapport de force entre les Etats. Elles sont en faveur de qui sache mieux défendre ses intérêts. Pour elle, il faut aujourd’hui bien définir nos besoins en matière des relations internationales. Comme cela, pense-t-elle, nous pourrons bien les défendre.

Apportant sa contribution, Amara Sylla qui a rejoint les conférenciers en cours des exposés, explique que c’est l’histoire qui fait de la France le partenaire stratégique du Mali et de certains pays ouest africains. Il pense que « nous avons été quelque part incapables de nous restructurer après la période coloniale ». Selon Amara Sylla, c’est cela qui fait qu’aujourd’hui, nous subissons mal les relations internationales.

Le projet « Construisons ensemble » en cours de mise en œuvre, le président de Youth for Change, Cheick Oumar DOUMBIA, pense que les premiers résultats sont extrêmement promoteurs et la jeunesse malienne adhère de plus en plus à l’initiative. « A  la première conférence de la série, tenue à l’Ecole de Maintien de la Paix, 128 jeunes ont été impactés positivement. Lors de la présente conférence à la Maison de la Presse, 216 jeunes ont été édifiés sur les relations internationales et sur la position du Mali de l’indépendance à nous jours. Ces jeunes serviront de relais et d’acteurs de changement dans leurs organisations et communautés respectives ».

Pendant près de deux heures d’horloge, l’assistance a suivi avec intérêts les différents exposés, dans un style direct et léger. De quoi, lui permettre de bien s’informer sur les enjeux des relations internationales. Youth for Change Mali, ne compte pas s’arrêter là. Les rencontres du genre, vont continuer, avec la population. Informe les responsables du Mouvement.

I.D

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :