A LA UNEMONDE

Tension entre Bamako et Abidjan : L’ONU appelle à la libération « immédiate » des soldats ivoiriens

Dans une déclaration publiée hier lundi 26 septembre 2022, le Secrétariat général des Nations Unies a invité les autorités de la transition à libérer immédiatement des soldats ivoiriens détenus au Mali, dans l’esprit des relations fraternelles entre les peuples de Côte d’Ivoire et du Mali. Il a manifesté sa vive préoccupation face au maintien en détention des 46 soldats depuis le 10 juillet dernier.

Pendant que la tension ne cesse de se raviver entre Bamako et Abidjan autour des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali, le Secrétariat des Nations Unies appelle à la libération « immédiate » des soldats. Cette déclaration intervient quelques heures après l’intervention des deux parties (Bamako et Abidjan) sur la question à la tribune des Nations unies lors de son 77e assemblée générale. On se rappelle que le Premier ministre malien par intérim, le colonel Abdoulaye Maïga, avait ouvertement critiqué l’avis du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres sur la question dans un média, quelques heures plutôt. Le gouvernement de la transition a rappelé que cette affaire, relevant désormais de la compétence de la justice malienne, devait restée telle jusqu’à ce que le verdict soit prononcé.

Dans cette nouvelle déclaration, le Secrétariat des Nations Unies exprime sa profonde préoccupation concernant cette affaire qui dure depuis le 10 juillet et appelle à leur libération immédiate. « Le Secrétariat des Nations Unies appelle à la libération immédiate des soldats ivoiriens détenus, dans l’esprit des relations fraternelles entre les peuples de Côte d’Ivoire et du Mali » note expressément ce communiqué, tout en se montrant également solidaire à toutes les initiatives visant un dénouement heureux de cette crise. « A cet égard, il soutient fortement tous les efforts pour faciliter cette libération, ainsi que la restauration de la confiance et la promotion du bon voisinage entre les deux pays », indique-t-il.

Dans cette déclaration le Secrétariat des Nations Unies a rappelé les efforts considérables de la Côte d’Ivoire aux opérations de paix de l’ONU et à la Minusma en particulier.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420