A LA UNEMEDIAS

Tribune des Nations Unies : Mara déplore le « ton belliqueux » du colonel Abdoulaye Maïga

 Si la déclaration du Premier ministre par intérim, le colonel Abdoulaye Maïga, au siège des Nations Unies, a été saluée par la majorité des Maliens, ce n’est pas le cas chez l’ancien Premier ministre Moussa Mara. Ce dernier, dans un communiqué, a déploré le ton qu’il a qualifié de « belliqueux ».

Moussa Mara est l’un des rares hommes politiques maliens à se prononcer sur la déclaration du Premier ministre par intérim au siège des Nations Unies. A la différence de la majorité des Maliens, sa lecture est différente.

Dans sa note, Moussa Mara s’est réjoui que le Mali, par la voix de son chef de gouvernement, réaffirme son attachement au respect des droits de l’Homme, à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, au retour à l’ordre constitutionnel et à une résolution des crises qu’il traverse par la délivrance de services adéquats aux populations en matière de sécurité, de justice et de bien-être.

A la différence de la majorité des Maliens, Mara n’a pas apprécié le ton utilisé par le colonel Abdoulaye Maïga. « Je déplore le ton belliqueux employé vis-à-vis de certains partenaires, particulièrement ceux de notre espace sous-régional et qui risquent malheureusement de détériorer les relations de bon voisinage avec ces pays qui nous entourent », a écrit l’ancien Premier ministre Moussa Mara. Selon lui, le temps significatif consacré à répondre à des commentaires à notre endroit, aurait pu être mis à profit pour mettre en évidence les préoccupations concrètes, réelles et fortes de nos compatriotes ainsi que les solutions envisagées pour leurs résolutions. « Il est tout aussi dommage que le discours lu au nom du Mali n’ait pas davantage soutenu le vœu du continent, exprimé par le Président de l’Union africaine pour la réforme du Conseil de sécurité eu égard à l’évolution du Monde. Il en est même de nos préoccupations vis-à-vis des changements climatiques qui impactent durement notre pays et expliquent en partie les crises que nous traversons », a regretté Moussa Mara.

A l’en croire, compte tenu des fragilités du Mali, illustrées par la présence à ses chevets depuis plus d’une décennie, de l’ensemble de la communauté internationale, la multiplication des frondes et l’adoption d’une posture agressive vis-à-vis de l’extérieur sont contre productives pour notre pays.

Mara a, par la suite, lancé un appel pressant à l’endroit des autorités maliennes. « J’invite en conséquence, nos autorités, à privilégier, en toutes circonstances, un dialogue constructif et apaisé avec tous, à recoudre les fils cassés avec nos voisins en particulier et plus généralement nos partenaires et à se focaliser davantage sur les préoccupations quotidiennes de nos concitoyens ainsi que les missions assignées par la charte de la transition », a-t-il laissé entendre avant d’ajouter : « C’est uniquement à ces prix que notre pays retrouvera, conformément à ses valeurs et à sa grandeur d’antan, le chemin de la paix et de la prospérité ».

Cette sortie de Moussa Mara a été beaucoup commentée par les internautes maliens. Certains ont dénoncé son inconstance pendant que d’autres ont salué son courage, sa lucidité face à la menace de l’isolement du Mali.

Boureima Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420