Puissance de feu de l’armée malienne : Plus de 100 terroristes neutralisés

La peur dans le camp des ennemis de la paix au Mali, depuis la montée en puissance des Forces Armées maliennes (FAMA). Le dernier bilan obtenu dans le cadre de l’opération ‘’Maliko’’ et de l’opération ‘’Kèlètigui’’ fait état de plus de 100 terroristes neutralisés, leurs bases détruites, des armes saisies, en plus des interpellations.

Avec les actions majeures enclenchées contre les terroristes de plus en plus fébriles, les forces armées maliennes ont consolidé, ces derniers temps, des succès tactiques. Dans son dernier communiqué en date du mardi 17 mai 2022, le chef d’Etat-Major Général des Armées fait part du dernier résultat engrangé par les FAMA. Ainsi, dans les régions de Nara et de Koulikoro, la précision des renseignements a orienté les actions dans le cercle de Banamba. Cela, indique le communiqué, avec le suivi, l’interpellation et la désorganisation d’une colonne logistique terroriste entre Toubakoro Sylla, Séméné et Ouleni. Dans ces régions citées (Nara et Koulikoro), des tirs de mortiers et canon SPG-9 dans une forêt refuge terroriste, voire une infiltration et une attaque d’une position FAMA ont été déjoués avec l’interpellation d’un terroriste précurseur membre d’un groupe de 4 terroristes. Le bilan de ces opérations, menées dans les zones de Nara et de Koulikoro, fait état de 12 terroristes neutralisés ; 7 interpellés ; 12 motos, des bidons d’essence et du matériel saisis. Deux (2) militaires ont été légèrement blessés. En ce qui concerne le théâtre Est de l’opération ’’Maliko’’, les militaires ont vigoureusement réagi à des tirs terroristes dans la région de Ménaka ainsi que dans la zone de Gossi. Sur le théâtre centre de l’opération Maliko, un groupement tactique interarmes (GTIA) a réussi une percée dans le sanctuaire terroriste du cercle de Bankass, précisément sur l’axe Timissa-Segué-Bankass avec la réduction d’éléments isolés, voire la récupération de 10 motos abandonnées par les ennemis du pays, ajoute-t-on. Sur la base de l’exploitation des informations sûres dans certaines zones, les FAMA ont consolidé, dans le cercle de Djenné, leur réorganisation suite à la réaction contre la double attaque complexe terroriste qui s’est soldée par un bilan de 4 morts dans le combat, 10 blessés et d’importants dégâts matériels. Ainsi, les multiples affrontements enregistrés à l’Est de Djenné ont conduit, selon le communiqué, à la neutralisation de 4 donzos et la blessure de 2 autres à Niala ; la destruction d’une base terroriste entre Tiekobougou et Oua ce, avec la neutralisation de 13 terroristes, 16 motos détruites et d’important matériels militaires récupérés. Aussi, annonce-t-on dans le communiqué du chef d’Etat-Major, des opérations ont été récemment menées sur la base des renseignements dans la région de Douentza. Ainsi, des frappes aériennes ont ciblé deux (2) camps d’entrainement d’un terroriste dénommé Abou Mahama, dans la région de Douentza. Le communiqué rapporte que ces frappes aériennes ont été suivies de ratissage des forces terrestres maliennes dans la forêt de Foulseré. Ces différentes opérations ont permis de neutraliser 83 terroristes dont les corps calcinés ont été découverts sur la zone. Suite auxdites frappes, 2 véhicules et plusieurs motos ont été brûlés. Aussi, des matériels militaires et de fabrication d’engin explosif improvisé ont été détruits. Dans une localité appelée Douna, la patrouille et la fouille des forces terrestres ont permis de neutraliser 10 terroristes et de récupérer 3AK 47 ; 2 carabines chinoises et 5 fusils de chasse. Dans cette même localité du pays (Douna), les frappes militaires ont neutralisé 29 autres terroristes. De nombreux matériels ont été également détruits. « Dans la semaine du 11 au 16 mai, les missions qui ont eu lieu dans plusieurs localités autour d’Alatona ont permis de neutraliser 20 terroristes, dont des combattants, des poseurs d’EEL, et des éléments de renseignements ; l’interpellation de 5 suspects ; la destruction de deux (2) EEL » et la récupération de plusieurs matériels, souligne-t-on dans le communiqué. Les FAMA ont élégamment procédé à la destruction de la base terroriste de Dolla, et de deux (2) autres bases sises à Diandian, en plus d’un laboratoire d’EEL dans la même forêt.

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :