MOTION LUE A LA 10e CONFERENCE NATIONALE DE L’UNION POUR LA REPUBLIQUE ET LA DEMOCRATIE – URD LE 23 OCTOBRE 2021

Expose de Motifs pour Justifier la Motion de Convocation d’un Congrès Extraordinaire de l’Union pour la République et la Démocratie – URD
Je me présente : Mohamed Fall OULD MOHAMED, Secrétaire Général de la Section URD de Goundam, membre du BEN, Secrétaire chargé de l’Urbanisme et de l’Habitat.
Député de la 6e Législature, martyr pour l’avènement du changement au Mali et donc du processus de transition en cours.
Je voudrais à l’entame de mon propos, féliciter l’Organisation de la Conférence pour le Contrôle des mandats qui est un acte démocratique majeur à perpétuer.
Je voudrais saluer les Délégués des régions qui ont bravé les barrières djihadistes puis celles des Donzos. Leur déplacement pour la conférence a eu du sens grâce au contrôle des mandats.
Chers camarades, en suivant le déroulé et le programme présentés, j’ai comme l’impression que la conférence nationale en elle-même n’est qu’une simple formalité à remplir. Les grandes questions qui nous divisent n’y sont pas abordées.
Nous sommes au bord de l’implosion et notre direction actuelle du parti fin de l’ignorer. Nous n’avons pas la même lecture de la gravité de la situation.
Le niveau de performance est sans commentaire en termes de respect des textes et de régularités de nos réunions. Sur une année il s’est tenue 4 BEN sur 12 et 10 SE sur 52 soit un niveau de performance de 20 à 25%.
Notre parti est mort !
La question de renforcement de capacité de gestion et de direction du parti est par conséquence devenue indispensable.
En vérité, nous ne pouvons-nous complaire dans une situation où les SE et BEN, principales instances de décision du Parti ne se réunissent plus.
LE STATUQUO N’EST PAS UNE OPTION ENVISAGEABLE
Ainsi, convaincu que l’immobilisme actuel et le statuquo vont davantage nous diviser, je voudrais constater avec vous tous Camarades que la seule solution durable est dans le respect de nos textes.
La solution c’est le renouvellement du BEN avec un président élus qui va assurer la plénitude du leadership nécessaire pour sauver le parti.
C’est pour cela que je propose à cette auguste Conférence conformément à l’article 47 du RI, une motion pour convoquer un Congrès extraordinaire sous quinzaine.
Je voudrais vous faire lecture de la motion qui doit faire l’objet d’un vote des membres délégués ici présent.
Lecture.
Proposition de Motion pour Convocation Congrès Extraordinaire
Nous, Délègues, membres de la Conférence Nationale Ordinaire de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) ce 23 octobre 2021 au Palais de la Culture Amadou Hampaté BA de Bamako,
Vu les articles 58 et suivants des Statuts de l’URD,
Convoquons un Congrès extraordinaire de l’URD le 14 novembres 2021 à Bamako pour le renouvellement du Bureau Exécutif National du Parti.
La Conférence dit que la Direction actuelle ne peut prendre aucune décision relative aux élections présidentielles à venir.
La Conférence suspend le processus d’appel à candidature et de désignation de Candidats aux présidentielles.
La Conférence, donne mandat à Abdoul Wahab BERTHE, pour organiser la Conférence national extraordinaire.
Bamako le 23 octobre 2021.
La Conférence

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :