Le premier ministre à Ségou : « Il faut que le monde rural puisse se reconnaitre dans la façon de gouverner et diriger le pays »

Appelé pour clôturer le forum national sur l’entreprenariat des jeunes et des femmes en milieu rural dans la cité des « Balanzans »(Ségou), le premier ministre, chef du Gouvernement, Dr. Choguel Kokalla Maiga a rassuré, ce samedi 13 novembre 2021, les paysans de la quatrième région du Mali.

Au cœur de la région de Ségou, le PM. Maiga a présidé, ce 13 novembre, la cérémonie de clôture du forum national sur l’entreprenariat des jeunes et des femmes en milieu rural. L’évènement qui vient de se dérouler sur trois(3) jours a aussi abouti à des recommandations. Parmi lesquelles figurent la promotion de l’entreprenariat en y investissant au moins 15% du budget des Collectivités décentralisées ; le renforcement du réseau d’électricité rurale ; la création d’un guichet unique pour l’assistance à la promotion de l’entreprenariat, à l’emploi et à la formation professionnelle…Parti pour à la fois clôturer et expliquer les grands chantiers des autorités intérimaires, le chef du gouvernement s’est penché, par la même conjoncture, sur l’importance de la tenue des Assises nationales de la refondation, avant la tenue des élections. Lesquelles Assises permettront, d’après lui, aux maliens de se parler entre eux, de discuter sur les problèmes du pays, voire de proposer des pistes de solution pour un Mali nouveau et refondé, suivant son discours. C’est pour cette raison que Choguel Kokalla Maiga a profité de l’occasion pour appeler les femmes et les jeunes ruraux à participer auxdites Assises. Cela, dit-il, « afin de faire entendre la voix du monde rural, un monde où la grande majorité des maliens habitent ». Vu le rôle et la place qu’ils occupent au sein de l’État, les militaires et tous les dignes fils du pays ont mérité, lors de la présente clôture, un vibrant hommage. « Toux ceux qui tomberont au front, dans cette lutte contre le terrorisme ne seront jamais oubliés par la Nation ».

Parlant de la tenue des prochaines élections, le PM confiait que « beaucoup veulent aller aux élections car des gens à l’extérieur le demandent. Aujourd’hui, dit-il aux habitants de Ségou, si nous organisons les élections, ils ne pourront pas faire campagne dans leurs terroirs, à cause de l’insécurité ». Pour ce qui est la problématique de la relance de la compagnie malienne de textile (COMATEX-Sa), Choguel Kokalla Maiga a annoncé que la société à deux(2) milliards de francs d’arriérés de salaires. « Le Gouvernement a décidé d’éponger cette dette à hauteur de 600 millions F CFA. Nous sommes en train de faire les voies et moyens pour relancer la Comatex. Si nous arrivons à réaliser ce projet, plus personne ne portera de Bazin au Mali », a-t-il véhiculé. Et de conclure par dire : « Il faut que le monde rural puisse se reconnaitre dans la façon de gouverner et de diriger le pays ».

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :