École de Guerre du Mali : Le Colonel Sadio Camara encourage les stagiaires à relever le défi

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara a rendu visite aux stagiaires de l’Ecole de Guerre du Mali sis à Badalabougou le mardi 17 mai 2022. Il a profité de l’occasion pour encourager les cadres militaires qui auront la lourde tâche de sauvegarder  la souveraineté et l’intégrité territoriale du Mali.

La toute première école de guerre du Mali a débuté ses cours, le 29 novembre 2021. Cette première promotion qui compte 20 stagiaires (dont une femme), a eu un véritable moment d’échange et de partage avec le MDAC le Colonel Sadio Camara. Cette initiative d’école militaire constitue  pour le Mali un cadre pour former des Officiers supérieurs dans tous les aspects du métier des armes afin de pouvoir rendre plus efficace l’armée Malienne.

De son côté, le Colonel Sadio Camara s’est dit très touché par l’évolution positive de la toute première Ecole de Guerre du Mali. Il s’est réjoui  d’avoir trouvé sur place, un encadrement motivé et des stagiaires éveillées de la situation sécuritaire du pays tout en sachant qu’ils ont pour devoir de se former pour mieux servir le Mali.« Les FAMa montent en puissance pour rétablir la sécurité sur l’ensemble du territoire national » a-t-il rappelé soulignant les hommes ont maintenant  besoin de chefs qui soient à la hauteur pour conduire.

Pour sa part, le Commandant de l’Ecole de Guerre, le Général de division Oumar Dao, cette école a vocation de favoriser l’approche globale de résolution d’une crise. Deux (2)  grandes études sont envisagées, notamment « les Etudes Supérieurs Interarmées de Défense, les Etudes Supérieures en Logistiques Administration et Management ». Le Général de division n’a pas manqué de souligner  que la mission globale comme tout organisme d’Enseignement Militaire Supérieur de second Degré, est la formation des officiers supérieurs FAMa pour leur deuxième partie de carrière militaire Inter-armée multinationale.  Outre la présentation de l’EGM, la visite des locaux et la signature du livre d’Or par le MDAC ont été les temps forts de cette visite.

Aminata Diabaté, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :