COMMUNIQUE DE PRESSE : LE MINISTERE DE LA DEFENSE BRITANNIQUE ESQUISSE UN AVENIR PLUS VERT

Le ministère de la défense britannique a publié sa feuille de route pour devenir plus résilient et durable face à l’immense défi du changement climatique mondial.

Suite à un rapport historique mené par le Lieutenant général Richard Nugee à la demande du ministère de la Défense, le ministère entend rafraîchir et renouveler son approche, en s’appuyant sur le travail déjà accompli au sein du ministère de la Défense.

Le ministère de la Défense vise à promouvoir une culture de pérennité dans l’ensemble de sa communauté, en atténuant l’impact environnemental tout en maintenant les résultats militaires essentiels.

D’ici 2050, et dans le cadre de la stratégie de changement climatique à l’échelle du Royaume-Uni, le ministère vise à :

  • S’adapter, combattre et gagner dans des milieux naturels toujours plus hostiles et impitoyables.
  • Contribuer à l’objectif britannique de zéro émission nette d’ici 2050 en réduisant les émissions et en intensifiant la transition vers les énergies renouvelables.
  • Agir et être reconnu comme un leader mondial à la fois dans la réponse aux menaces géopolitiques émergentes et liées aux conflits exacerbés par le changement climatique et dans la lutte contre les émissions de carbone.

L’approche décrit également la vision du ministère pour que les technologies militaires déployées soient adaptées à l’avenir. Cela comprendra un recours accru au recyclage des matériaux pour le carburant et les composants, l’amélioration des méthodes de maintenance pour réduire les déchets et l’empreinte écologique et la poursuite du déploiement de la flotte de véhicules électriques.

Le ministre de la Défense, Jeremy Quin, a déclaré :

« La menace posée par le changement climatique est une menace qui nous touche tous et pour le ministère de la Défense, elle aura un impact profond sur les tâches auquel nos forces armées sont convoqués. 

En tant que leader militaire mondial, nous devons évoluer et donner l’exemple sur la façon de protéger la paix et la stabilité tout en adoptant la durabilité et en réduisant nos émissions de carbone. »

Le ministère de la Défense s’efforce déjà de devenir plus durable : la Royal Navy a réduit de 95 % ses émissions d’oxyde d’azote lors des patrouilles de navires en mer, tandis que l’Armée de terre pilote des logements à faible émission de carbone dans ses sites d’entraînement et poursuivra ce programme en 2022. La Royal Air Force a également introduit du carburant vert plus respectueux de l’environnement pour alimenter ses avions et a augmenté l’utilisation de matières synthétiques dans la formation des pilotes, ce qui a permis de réduire la demande en carburant. Le ministère de la Défense s’est également engagée à améliorer la biodiversité sur l’ensemble de son domaine et développe de nouveaux programmes agro-environnementaux.

Le Lieutenant-général Richard Nugee, responsable du changement climatique et de la durabilité au sein du ministère de la Défense, a déclaré :

« Le changement climatique est une menace pour la sécurité mondiale au même titre que les menaces plus conventionnelles, et cela a la capacité de changer la façon dont nous opérons.

Le ministère de la Défense fait déjà de grands progrès dans ses efforts pour devenir plus durable. En changeant la façon dont nous opérons, dans les domaines terrestre, maritime et aérien, la Défense jouera son rôle dans la lutte contre le changement climatique. »

La Revue intégrée et le « Defence Command Paper » reconnaissent la menace que le changement climatique fait peser sur la sécurité mondiale et la Défense. Cette nouvelle approche en est le reflet et permettra de s’assurer que les initiatives vertes et les considérations durables sont intégrées dans tous les domaines décisionnels de la Défense.

Source : Ambassade de la grande Bretagne  au Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :