Combat pour la préservation de l’article 39 : La CSTM apporte son soutien aux enseignants !

La loi portant grille indiciaire unifiée adoptée par le gouvernement du Dr Choguel Kokalla Maiga est contestée par les syndicalistes des enseignants. Ceux-ci estiment que la loi nouvellement adoptée par les autorités transitoires met en cause l‘article 39 de leur statut. En la matière, le comité exécutif de la Fédération syndicale des travailleurs du Mali (CN-CSTM) vient de leur apporter son soutien.

Dans un communiqué publié le mardi 6 juillet, les membres du comité exécutif national de la confédération syndicale des travailleurs du Mali disent soutenir la corporation syndicale des enseignants. Cette annonce intervient au moment où le torchon brûle entre le gouvernement et les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016.Un désaccord dû à la loi nouvellement adoptée par le gouvernement, en guise de satisfaction des doléances syndicales de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM). « La CSTM, fidèle au respect des principes des droits acquis, soutient indéfectiblement la synergie des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 », indique-t-on dans le communiqué. Ainsi, les membres du comité syndical de la CSTM estiment que le gouvernement sera « le seul responsable » des conséquences d’une éventuelle grogne sociale imposée, par la circonstance, aux enseignants. À cet effet, ils appellent les autorités à privilégier la voie de dialogue avec les syndicalistes enseignants. Ce, pour éviter la dégradation de la situation qui prévaut actuellement.

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :