SPORT

CAN 2023 : fin de visite de la délégation de la CAF en Côte d’Ivoire

En prélude de la Coupe d’Afrique des Nations qui sera organisée sur les terres Ivoiriennes, une délégation de la Confédération Africaine de Football conduite par M. Monsego-Omba Verlon, secrétaire général de la CAF a visité les chantiers dudit pays.

Après l’épisode du Cameroun, place aux préparatifs pour la prochaine édition de la CAN. La Côte d’Ivoire a été sélectionnée pour abriter cet événement prestigieux du football africain. En marge de cet événement, une délégation de l’instance dirigeante du football africain avait entrepris une visite sur les terres ivoiriennes dans le but de voir l’état d’avancement des travaux.

«Au sortir de la CAN au Cameroun, et sur instructions du Président de la CAF, je suis venu à Abidjan pour voir le degré d’organisation de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire. Ce que je puis dire, c’est que la Côte d’Ivoire sera une référence pour les prochaines éditions. Et la réussite de la Côte d’Ivoire sera celle de tout le continent. Avec les villages CAN et les stades que j’ai visités, les Ivoiriens ont mis la barre haut» a indiqué le Secrétaire Général de la CAF selon nos confrères de RTI info.

Cette visite de la mission de la CAF a débuté le lundi dernier au Stade de Khorogo, puis au stade de San Pedro le 08 février et le stade de Houphouët Boigny le 09 février. La mission a terminé sa visite par une audience avec le Premier Ministre ivoirien Patrick Achi.

Toujours selon nos confrère de «RTI INFO», l’émissaire du Président de la Confédération de Football Africain a tenu à rassurer le peuple ivoirien par ses propos « ça va vous allez y arriver, mais vous devez rester en observation. Vous devez poursuivre le traitement».

Selon le média français «RFI», en septembre, un match devait se tenir au stade flambant neuf d’Ebimpé en banlieue d’Abidjan, avait dû être joué au Bénin parce que le fleuron des stades ivoirien, qui avait coûté la bagatelle de 143 milliards de francs CFA, n’était finalement pas aux normes internationales. Le gouvernement a rallongé de 20 milliards de francs CFA, soit 30 millions d’euros, pour corriger cela.

Par ailleurs, François Amichia, le président du comité d’organisation de la CAN. « Le gouvernement ivoirien a pris toutes les dispositions, afin que pareille mésaventure n’arrive plus. Et je crois que la visite de monsieur le secrétaire général, au lendemain de la CAN au Cameroun, est une très bonne chose. Il a pu vérifier de visu les avancées qui ont été faites. Et vous l’avez entendu, il dit qu’il repart satisfait. » indique le média français.

A noter qu’un bureau satellite de l’instance dirigeante du football africain sera créé d’ici avril 2022.

Mahamadou Sissouma, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420