Brèves du Lundi 22 Novembre 2021

Direction Générale du Budget : Les travailleurs en grève de 72 heures à partir du lundi 29 novembre

Dans une lettre adressée au ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social en date du 12 novembre, le comité syndical de  la Direction Générale du Budget  menace d’aller en grève pour 72 heures si les doléances des travailleurs ne sont pas satisfaites d’ici le lundi 29 de ce mois.

En effet, pour protester  contre le refus  du ministre de l’Economie et des Finances d’introduire dans le circuit d’adoption, le projet décret commun en violation du protocole de conciliation du 21 mai 2019, contre les conditions précaires et injustes dans lesquelles se trouvent les agents des services de la Direction Générale du Budget et de ses services rattachés et déconcentrés. Mais également pour donner suite aux demandes de dépôts de préavis formulées par le personnel de la Direction Générale du Budget, du Bureau Central de  la Solde, du Transit Administratif et des Directions régionales du Budget et de celle du District de Bamako, le comité syndical de la Direction Nationale du Budget décide d’une grève de 72 heures allant du lundi 29 novembre au 1er décembre 2021. Selon le comité syndical, le mot d’ordre de grève sera maintenu si la signature du décret portant octroi d’une prime de performance budgétaire au profit des agents de la Direction Générale du Budget, du Bureau Central de  la Solde, du Transit Administratif et des Directions régionales du Budget et celle du District de Bamako n’est pas effective d’ici le 29 novembre prochain.

Femmes des anciens combattants et veuves militaires : Doute sur le statut de Madame Couibaly Fanta Traoré

Samedi lors du journal parle de 20h, une information sur le lancement d’une nouvelle association en soutien aux autorités de la transition a été diffusée. Il s’agit dit-on d’une nouvelle organisation des femmes des anciens combattants et veuves des militaires décédés sur le théâtre des opérations.

Selon des indiscrétions, la présidente de la nouvelle association n’a jamais été veuve. La même source s’indigne et estime que sa posture est une usurpation flagrante d’un statut qui n’est pas la sienne. Et la personne de conclure qu’au sein de l’armée, le mari de la bonne dame est connu de tous. Car il n’a jamais été sur le théâtre des opérations.

Une association qui regroupe les femmes veuves existe déjà. Pourquoi la création d’une seconde ?

Alors aux autorités de faire la lumière sur cette affaire.

Axe Dogofry-Diabaly : les djihadistes incendient un car

Hier, dimanche 21 novembre 2021, les terro-djihadistes ont intercepté un car de Air Fomba. Ils ont fait sortir, selon des sources locales, les passagers et ont incendié le car. L’enlèvement des passagers a été empêché grâce à l’intervention des FAMa et des chasseurs de la localité. « En plus d’avoir incendié, ils voulaient enlever les passagers. Cela a été empêché par l’intervention des militaires et des chasseurs de la localité », nous a révélé une source locale qui a interpelé les autorités. « Il faut que les autorités fassent quelque chose. On avait accusé IBK d’incapacité. Ce sont les militaires qui sont au pouvoir aujourd’hui. Il faut donc qu’on les sente. Sinon l’insécurité s’agrandit », a-t-il laissé entendre.

Selon la même source, tous les matériels des passagers ont été brulés par les djihadistes. « Le car a été brulé avec tous les matériels des passagers. Personne, aucun passager, n’a pu sortir avec ses matériels », déplore notre interlocuteur qui s’inquiète de la détérioration de la situation sécuritaire dans la zone de Niono.

Lutte contre le terrorisme : Les FAMa récupèrent des véhicules

Selon une information publiée sur la page Facebook, les forces armées maliennes ont récupéré des véhicules dans la localité de Koutiala. « Suite à des informations recueillies auprès des populations, une patrouille FAMa a effectué une reconnaissance dans le triangle Sanguela-Kouniou-MIZANSO, dans la région de Koutiala. Au cours de cette patrouille, les FAMa ont récupéré 2 véhicules civils enlevés par des éléments des groupes armés terroristes et cachés dans une forêt près de la frontière avec le Burkina Faso », ont indiqué les FAMa.

Il s’agit d’une (01) Toyota Hilux et d’une Hunday Tucson dont les numéros sont respectivement AN 4436 MD et CH 8047, précise-t-on. Lesdits véhicules seront remis aux autorités administratives de Sikasso, selon la même source.

Paludisme : la campagne « objectif zéro palu » lancée

La campagne « Objectif zéro palu » a été lancée, le vendredi dernier, par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M.Choguel Kokalla Maïga au stade Vincent Traoré de Kati. C’était en présence du ministre de la Santé et de l’OMS au Mali.

Selon la cellule de la communication de la primature, le Représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Mali, Dr Jean Pierre Baptiste, a rappelé qu’en 2020, 229 millions de personnes ont été infectées par le paludisme, tandis que 409 000 personnes en sont décédées. « Le paludisme constitue un handicap pour les populations, un frein au développement » a déclaré le Chef du Gouvernement. Choguel Kokalla Maïga a rappelé, à en croire à sa cellule de communication, que le Mali s’est engagé très tôt dans la lutte contre le paludisme notamment en élaborant les plans nationaux de lutte contre l’épidémie dont le dernier en date est celui de la période 2018-2022. « L’atteinte des Objectifs pour le Développement Durable passe par la mise en œuvre et la pérennisation de la lutte contre le Paludisme a fait remarquer le Chef du gouvernement, convaincu que des financements supplémentaires sont nécessaires pour sauver toutes les personnes à risque », a-t-on lu sur la page de la primature. Selon la même cellule, le premier ministre a déclaré que « le Gouvernement est à pied d’œuvre pour surmonter la difficulté au nom du bien-être des populations maliennes »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :