MEDIASMONDE

36è sommet de l’Union Africaine : Moussa Faki appelle à une révision des sanctions contre les coups d’État

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat a indiqué, le 18 février dernier, lors de la 36ème Assemblée ordinaire des chefs d’État et de gouvernement, que les sanctions imposées aux États membres de l’organisation suite à des changements non constitutionnels de gouvernements, ne semblent pas produire les résultats escomptés.

L’Union africaine (UA) a tenu, samedi 18 et dimanche 19 à Addis-Abeba, son 36è Sommet ordinaire. Au cours de cette réunion des chefs d’État et du gouvernement de l’organisation panafricaine, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamata a appelé à une révision des sanctions contre les coups d’État.

Pour Moussa Faki Mahamat, l’une des fragilités majeures de l’Afrique se manifeste dans les champs politique et sécuritaire, les deux s’influençant mutuellement. « Dans ces domaines, les efforts de construction nationale se heurtent ces derniers temps à la résurgence des changements anticonstitutionnels de gouvernement accentuant l’instabilité politique et la fragilisation des États », a déclaré le président de la Commission de l’Union Africaine.

A cette occasion, M. Faki Mahamat a souligné que « cette instabilité politique et la fragilité des Etats sont par ailleurs alimentées par d’autres foyers tels que l’extrémisme violent, le terrorisme, la conflictualité inhérente aux processus électoraux, les conflits intercommunautaires et les changements climatiques ».

Le Président a également souligné les limites des sanctions imposées aux États membres en cas de changements non constitutionnels de gouvernement. « Je voudrais saisir ici l’occasion de poser clairement la question des sanctions imposées aux États membres, suite à des changements non constitutionnels de gouvernements. A l’évidence, ces sanctions ne semblent pas produire les résultats escomptés. Bien au contraire, elles suscitent la défiance des États concernés et paraissent sanctionner davantage les populations et impacter négativement les économies des pays visés », a soutenu M. Moussa Faki Mahamat.

En outre, il a appelé à une révision du système de résistance aux changements non constitutionnels pour le rendre plus efficace et plus soucieux des conditions économiques et sociales des populations. Il a également souligné que la réforme du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine devait être envisagée sérieusement dans cette perspective. « C’est sans doute l’un des angles sous lequel la réforme du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine doit être sérieusement envisagée », a-t-il laissé entendre.

Poursuivant ses propos, Moussa Faki va également souligner que l’Afrique et son organisation continentale ne vivent pas ces difficultés comme une fatalité insurmontable. Ce qui l’amène à soutenir que « l’Union africaine déploie sur le terrain des actions préventives de gestion, de résolution des conflits et de poursuite d’une grande variété de programmes et de projets multi sectoriels ».

Notons que les travaux de la 36è Assemblée générale ordinaire de l’Union Africaine, dont le thème était « Accélération de la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF)», ont porté notamment sur la réforme institutionnelle de l’Union, l’état de la paix et de la sécurité dans le continent, l’octroi d’un siège à l’UA au sein du G20, la crise alimentaire mondiale, la réponse de l’UA à la pandémie de la Covid-19, l’évaluation du premier plan décennal de la mise en œuvre de l’Agenda 2063, les questions relatives à la Zone de libre-échange continentale (ZLECAF) et au changement climatique.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420