Youssouf Toloba, chef d’état-major de Dana Ambassagou : « Si on veut le Mali Kura, sécurisons notre pays »

Dans une vidéo d’une dizaine de minutes, le chef d’état-major de Dana Ambassagou, Youssouf Toloba a déploré l’insécurité grandissante dans la localité de Douentza. Il a profité de l’occasion pour inviter les autorités du pays à sécuriser « nettoyer » le centre quand on veut le Mali kura.

L’insécurité continue son chemin au centre du Mali, dans la partie exondée de l’ex région de Mopti particulièrement. En plus du village de Dinangourou qui se trouve sous embargo des djihadistes depuis plus d’un mois, la situation n’est pas rose dans la nouvelle région de Douentza, surtout sur la voie menant à Hombori. C’est d’ailleurs cette montée en puissance de l’insécurité qui a poussé le chef d’état-major de Dana Ambassagou à sortir de son silence. « Des habitants de plusieurs villages se sont réfugiés à Douentza », a-t-il regretté.

Toloba a annoncé, dans sa vidéo, la remobilisation de ses éléments pour sécuriser cette zone où des attaques se passent les nuits. Pour cela, il a invité les passagers qui quittent Gao de passer la nuit à Douentza dès qu’il se fait tard. Quant aux passagers qui quittent Bamako, ils sont invités à passer la nuit à Boré ou à Douentza « pour leur propre sécurité ». « Nous allons commencer les travaux et nous n’accepterons pas que les véhicules circulent les nuits, car les bandits circulent avec les véhicules », a déclaré le chef d’état-major de Dana Ambassagou. Pour lui, ceux qui créent la terreur au centre du Mali ne sont pas des djihadistes. « Ceux qui sont à la base de l’insécurité ne sont pas des djihadistes, mais des bandits. Nous n’allons pas les laisser détruire notre pays », a-t-il déclaré.

Toloba appelle à nettoyer le centre du Mali

Pour le premier responsable de la branche armée de Dana Ambassagou, la situation sécuritaire est alarmante au centre du Mali, particulièrement de Gossi à Konan. La lutte contre l’insécurité demande, selon lui, l’union des forces entre les fils du Mali. C’est pourquoi, Toloba a lancé un message non seulement aux autorités de la transition mais aussi aux FAMa et à la population malienne.

Aux autorités, il a demandé des efforts pour la sécurisation du centre du Mali. « Si on veut le Mali Kura, sécurisons notre pays », a plaidé le chef d’état-major de Dana Ambassagou. A l’armée malienne, Toloba a demandé la collaboration. « Chers militaires maliens, si vous aimez le Mali, nettoyons le centre. Venez, donnons-nous la main et nettoyons cette localité de notre pays. Si vous aimez construire le Mali, il faut qu’on évolue ensemble », a-t-il sollicité.

Au peuple malien, Youssouf Toloba a demandé l’accompagnement.

B. Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :