Un malien chez Olesegun Obasanjo, ancien Président du Nigéria : Moussa Kondo, un jeune à l’avenir prometteur qui fait la fierté du Mali !

Notre compatriote Moussa Kondo vient de séjourner au Nigéria, non pas en tant que simple touriste ou visiteur quelconque, mais en tant qu’invité d’un grand baobab de l’Afrique, en l’occurrence Olesegun Obasanjo, ancien Président du Nigéria. Mais comment ces deux hommes, au-delà de la grande différence d’âge, de régions différentes et de cultures différentes (francophone et anglo-saxon), ont pu développer une telle complicité, au point que « Mister President » décide d’inviter le jeune Kondo chez lui au Nigéria ?

La réponse à cette question est pourtant très simple : seul le souci de développement de l’Afrique, de l’affranchissement de la jeunesse africaine et de la lutte contre la corruption et la délinquance financière en Afrique constitue le lien qui a fait croiser le chemin de ces deux hommes. Moussa Kondo en tant que Directeur-Pays de Accountability Lab, engager dans la lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance, et Obansajo en tant Président de la Fondation Obasanjo engagée dans la même lutte et pour le développement de l’Afrique !

Un séjour princier

Le Directeur Pays de Accountability Lab Mali, Moussa Kondo, qui était accompagné par son épouse, ne s’est nullement senti dépaysé dans l’un des grands pays d’Afrique, tant lui et sa femme étaient au petit soin du Président Obasanjo. Le vieil homme a en effet tenu à être à leurs côtés tout au long du séjour de cette invitation spéciale à Abeokuta dans le Ogun State, entouré pour l’occasion d’une kyrielle de collaborateurs aussi attentionnés que courtois. Le Président Obasanjo a tenu à faire le guide pour le jeune couple qui a eu droit à une exploration dans le monde du vieil homme. De ses résidences à sa ferme, rien n’a été occulté !

Le couple Kondo a eu droit à une séance de prière spéciale animée par le théologien Obasanjo lui-même et à une cérémonie spéciale de dédicace du livre de l’ancien Président du Nigéria. Des moments forts en émotion pour le couple Kondo, car jamais on ne pouvait imaginer un ancien Président aussi disponible et humain, engagé pour la cause de la jeunesse africaine ! Du haut de ses 83 ans, l’homme reste encore très actif et attaché au travail. En effet, Olesegun Obasanjo est devenu l’éleveur de volailles le plus puissant d’Afrique. Après avoir dirigé deux fois le Nigeria, l’ex-général Olusegun Obasanjo s’est en effEt reconverti dans les affaires.

Faut-il le rappeler, l’ex homme fort du Nigeria gère une grande ferme qui fait de lui l’éleveur de volailles le plus puissant du continent. Située à Otta et baptisée “Obasanjo Farms Nig.Ltd”, sa ferme est une industrie qui emploie 7.000 personnes. Une reconversion bien préparée très tôt par l’homme. En effet, l’exploitation commence modestement : 2 écloseries, 5 poulaillers et deux meuneries. Mettant à profit son temps de retraité et son solide carnet d’adresses, Obasanjo, a transformé progressivement cette ferme en une véritable unité industrielle qui emploie désormais pas moins de 7000 personnes. Il produit, sur 30.000 hectares, des poulets, des porcs, des bovins, des poissons, des autruches, lui rapportant 150 millions de FCFA par jour.

Mousa Kondo, un jeune à encourager au niveau national

Si on a coutume de dire que nul n’est prophète chez lui, Moussa Kondo mérite toute l’attention des plus hautes autorités maliennes. Et pour cause, il y a deux mois, jour pour jour, la maison mère d’Accoutability Lab, basée aux Etats-Unis, célébrait le jeune Moussa Kondo pour avoir établi son laboratoire réseau au Mali et mené son équipe avec confiance à travers des moments difficiles, tels que l’instabilité politique marquée par des manifestations généralisées et un coup d’État militaire l’année dernière. « Malgré les obstacles, il reste déterminé à défendre la responsabilité et l’intégrité et dans le cadre de cela, il est passionné par la mobilisation de la jeunesse, non seulement au Mali, mais à travers le continent africain », s’exclamait-on aux Etats-Unis.

Aussi, en tant que Président du Réseau jeunesse APRM et président du volet Jeunesse et société civile de l’APRM sur le continent, Moussa a été invité à participer aux principales manifestations responsables, telles que l’Assemblée générale des Nations Unies. Au début de cette année, il a rencontré le Président par intérim du Mécanisme d’examen par les pairs africain (APRM) au Mali, M. Moussa Drissa Guindo, avec les collègues Guindo Sadio Sissoko, Nouhoum Bamba et Ag Ahmedou, pour discuter des efforts de rétablissement du COVID-19 du pays. Ils ont également parlé du rôle vital de l’engagement des jeunes, des femmes et de la société civile dans la revitalisation de la société malienne.

Cette année également, Moussa Kondo s’est rendu à Djibouti pour participer à l’atelier de renforcement des capacités de l’ARPM sur les examens nationaux volontaires de l’Afrique 2021 et dans le cadre du rapport de l’agenda 2063. Il estime vivement que la participation des jeunes est indispensable à la réalisation des objectifs de développement durable et la mise en place d’un programme efficace de riposte et de rétablissement contre le COVID-19 sur le continent africain. Ce n’est pas tout, en 2019, Moussa Kondo occupait la 50ème place sur la liste des 100 Jeunes Africains les plus influents d’Africa Youth Awards.

Il était le seul Malien à figurer sur cette liste qui regroupe des jeunes issus de différents secteurs de plusieurs pays. Ce jeune homme mérite respect et d’être soutenu !

Correspondance particulière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :