Traditionnelle montée de couleurs à Koulouba : Le colonel Assimi Goita répond à l’appel patriotique

La cour du palais présidentiel (Koulouba) a servi de cadre, ce lundi 4 octobre, à la traditionnelle montée des couleurs. Désormais tenu chaque premier lundi du mois, cet évènement consistant à renaitre les valeurs patriotiques d’antan du Mali a été institué, le 2 août dernier, par le colonel Assimi Goita, président de la transition.

Pour honorer l’engagement qu’il avait pris, le président de la transition, le colonel Assimi Goita a présidé la cérémonie de montée des couleurs, ce lundi 4 octobre 2021 au palais de la présidence du pays. Il s’agit, via la nouvelle mission que le jeune président s’est fixée, le 2 août dernier : de renaitre les valeurs patriotiques, de susciter l’amour du pays, d’exhorter les maliennes et les maliens au respect des symboles de l’Etat… Ainsi, même si la mise en place avait terminé avant 7h du matin, c’est à 7H27 que le président colonel et sa délégation ont fait leur entrée dans l’enceinte de la cour du palais de la présidence du Mali. Dès sa descente de voiture, Assimi Goita qui s’était mis en tenue militaire a d’abord commencé par marcher sur le tapis rouge. Sans tenir de discours, ni de longue salutation, le chef de l’Etat n’a pas non plus tardé à donner l’autorisation aux militaires positionnés pour la traditionnelle montée de drapeau. En l’occurrence, elles étaient plus d’une centaine de personnes composées de militaires en tenue et des civils qui ont assisté à la tenue de cette troisième cérémonie de montée des couleurs. La présente cérémonie, il faudra le préciser, vise non seulement à exhorter les collaborateurs du président de la transition, les Maliens, mais et surtout les forces de Défense et de sécurité à pérenniser le combat pour la recherche de la paix ; de la stabilité ; de l’entente et de la cohésion entre les citoyens maliens. Face à la recrudescence de l’insécurité, d’ailleurs dramatisée par une crise de confiance entre maliens en plus de la perte de l’amour du pays, cet évènement a été ainsi instauré en vue d’encourager les citoyens lambda du pays pour qu’ils participent à la valorisation des valeurs patriotiques d’antan. En l’occurrence, il convient de rappeler que la première édition tenue lundi 2 août dernier, était dirigée par le capitaine Bamba Maiga du groupement de sécurité de la présidence. Quant à l’édition de ce premier lundi du mois d’octobre 2021, elle a été dirigée par le capitaine Mahamane Maiga, commandant de la troisième compagnie du groupement spécial de sécurité présidentielle. À peine quatre minutes durant, les participants ont chanté en chœur l’hymne national du pays. Juste après avoir monté les couleurs, un autre rendez-vous a été fixé pour le premier lundi du mois prochain.

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :