Ségué : 4 morts dans une attaque terroriste

Mardi 2 août 2022, la commune de Ségué, dans le cercle de Bankass, a été la cible d’attaque terroriste. L’attaque a causé 4 morts, des animaux emportés, des boutiques saccagées et incendiées.

Depuis plusieurs mois, la zone de Ségué est sous menace des terroristes. Bien avant l’attaque du mardi 2 août, les terroristes, après l’attaque de Diallassagou, Densagou et Dianweli s’étaient dirigés vers Ségué. Grâce à la vigilance des chasseurs de la zone qui sont déterminés à défendre leur village, les terroristes ont rebroussé chemin. Mais en partant, ils avaient promis de revenir pour détruire le village.

Après la menace, les autorités avaient été alertées pour qu’elles puissent prendre des mesures afin de protéger ce village. L’insistance des fils du village auprès des autorités a fait qu’un groupe de militaires avait été envoyé dans le village. Mais d’après un habitant de Ségué contacté par nos soins, les militaires ne se sont installés qu’à Bankass. « Les militaires avaient dit qu’ils vont s’installer à Bankass mais ont donné comme instruction aux villageois de leur signaler tous les cas suspects afin qu’ils puissent intervenir », relate notre source.

Comme ils l’ont promis, les terroristes sont revenus le mardi 2 août 2022.

Selon notre source, ces terroristes sont arrivés à Ségué aux environs de 17h. Les chasseurs du village ont résisté à cette attaque du mieux qu’ils pouvaient, mais cela n’a pas duré car les balles leur ont fait  défaut. Toute chose qui a ouvert la porte aux terroristes de pénétrer dans le village.  4 personnes ont été tués par ces hommes sans foi ni loi dont un jeune enseignant et un boucher. Des blessés ont aussi été enregistrés.

Côté djihadistes, on parle d’une vingtaine de morts. Ces terroristes ont ensuite incendié la mission (presbytère), une boutique de pièce détachée et la voiture du maire. Les autres boutiques ont été pilées et saccagées. Après leur forfait, ces hommes sont partis avec plusieurs animaux. Ils ont vite quitté les lieux, car selon les informations, un avion militaire planait sur le village de Ségué après l’alerte.

Face à cette menace qui plane sur Ségué, les autorités sont interpelées puisqu’il faut ça même dire que ces terroristes ont été en quelque sorte vaincus par les chasseurs de Ségué. Et ce mot vaincu n’est pas dans le dictionnaire de ces terroristes car ils pensent être invincibles. Alors, sûrement ils vont encore revenir mais avec plus de force pour détruire complètement ce village.

Il est bon de rappeler aux autorités que Ségué est encore la commune par laquelle les terroristes font la jonction entre la zone du Seno et le cercle de Tominian. A présent, le plateau de Ségué est entre les mains des terroristes qui y ont installé une base importante dans les grottes à Niondo.  Alors, installer un camp militaire à Ségué est la clé de réussite dans la lutte contre le terrorisme. En attendant l’installation d’un camp à Ségué, l’alerte sera toujours de taille car tant que les bases des terroristes ne seront pas détruites, ni Bankass, ni Bandiagara, ni Djenné n’aura la paix.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :