Sécurisation de la région de Bandiagara : Le mot d’ordre de désobéissance civile suspendu

Dans un communiqué les forces vives de la région de Bandiagara ont suspendu le mot d’ordre de désobéissance décrété le 6 décembre 2021, suite à l’attaque contre un car de forain qui a fait 32 morts, le vendredi 3 décembre dernier, à Songho. Cette suspension survient après la visite d’une délégation ministérielle qui a promis des mesures urgentes pour la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Quelques heures à peine après la visite d’une délégation ministérielle à Bandiagara, les forces vives de la région ont suspendu leur mot d’ordre de désobéissance civile déclenché le 6 décembre 2021, pour réclamer plus de sécurité des personnes et de leurs bien au Pays Dogon. Dans un communiqué publié hier jeudi 9 décembre, la commission d’organisation précise que cette suspension concerne d’abord une semaine pour voir l’évolution de la situation. « Les forces vives ont décidé de suspendre le mot d’ordre de la désobéissance civile à compter de ce jour, jeudi 9 décembre 2021 jusqu’à une semaine pour voir l’évolution de la situation » a indiqué la commission d’organisation tout en soulignant « une avancée positive des doléances pour la sécurisation de personnes et de leurs biens ».

En effet, le mercredi 8 décembre 2021, une délégation ministérielle composée respectivement du ministre de la Défense et des anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara, du ministre délégué chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, l’Imam Oumarou Diarra et du ministre en charge de la Réconciliation nationale, le Colonel Ismaël Wagué a été dépêchée à Songho pour présenter au nom du gouvernement de transition des condoléances aux familles des victimes de l’attaque qui a fait 32 morts parmi lesquels des femmes et des enfants. Cette délégation a profité de l’occasion pour entretenir avec les forces vives de la région de Bandiagara sur la situation sécuritaire du pays Dogon en général. Au cours de cette rencontre le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le colonel Sadio Camara a promis l’ouverture très prochaine d’un camp de la garde nationale à Bandiagara.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :