Rôle et mission du médiateur de la République : Une journée perte ouverte pour imprégner les Maliens

Le bureau du médiateur de la république a organisé une journée porte ouverte à l’endroit du grand public, le jeudi 14 avril 2022. Cette première activité du genre, simultanément organisée au niveau des sept services déconcentrés du médiateur de la république à l’intérieur du Mali, notamment Kayes, Koulikoro, Ségou, Mopti, Sikasso, Gao et Tombouctou, avait principalement pour objectif de résorber le déficit d’information autour du rôle et la mission du médiateur de la République au Mali. Selon Mme Sanogo Aminata Malle, cette journée entre dans la stratégie de communication pour faire connaitre davantage les services du médiateur.

Avec pour objectif de consolider l’Etat de droit au Mali, le service du Médiateur de la République a été créé en 1997 pour promouvoir les droits humains sur toute l’étendue du territoire. Une autorité indépendante qui est à la base du célèbre espace d’interpellation démocratique (EID), organisé le 10 décembre de chaque année, depuis 1994, conformément à  la célébration de la déclaration universelle des droits de l’Homme, célébrée à la même date depuis 1948. Selon beaucoup d’observateurs, cet espace est un cadre unique qui permet aux gouvernés de s’adresser directement et à cœur ouvert aux hauts représentants de d’Etat sur des questions spécifiques qui constituent pour eux une préoccupation. Ses séances sont publiques et se déroulent devant des représentants de la presse nationale et internationale afin de prendre d’opinion publique à témoin de tous les enjeux des sujets évoqués. Un exercice hautement démocratique qui, au-delà de son impact positif sur la gouvernance a su séduire des publics autres que Maliens à travers l’Afrique. C’est pourquoi d’ailleurs, le bureau du médiateur de la république, avec à sa tête Mme Sanogo Aminata Malle, s’est engagé à résorber le déficit communication et de visibilité des services du médiateur de la République sur l’ensemble de ses zones d’action à travers cette journée porte ouverte.  Selon Sanogo Aminata Malle, c’est aussi l’occasion d’interagir avec le grand public sur la vie de l’institution. « C’est en même temps l’opportunité pour partager ma vision de la médiation qui s’inscrit dans le cadre d’une médiation de proximité » a-t-elle aussi ajouté.  Parallèlement au siège du médiateur de la République sis au quartier Hamdallaye de Bamako, cette activité était aussi simultanément organisée au niveau des sept délégations territoriales que compte le service du médiateur de la République au Mali. Il s’agit entre autres de la région de Kayes, Koulikoro, Ségou, Mopti, Sikasso, Gao et Tombouctou. Si les étudiants étaient les plus nombreux à l’ouverture de journée à Bamako, Mme Sanogo Aminata Malle a pour sa part soulignée que l’activité concerne toutes les couches de la société en plus des associations, des organisations et des partenaires.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :