Le colonel Assimi Goïta lors de sa rencontre avec les hommes de médias : « Le Mali a besoin de ce sursaut, surtout au niveau de la presse »

Prêcher la bonne information et lutter efficacement contre la désinformation pour la stabilité du Mali. C’est ce qu’a demandé le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, aux hommes de médias lors de sa rencontre à Koulouba, le mardi dernier, avec les responsables des faitières de la presse malienne. Il a également appelé au sursaut, surtout de la presse autour de la nation malienne.

La stabilité du Mali, l’organisation d’élections libres et transparentes…Tels sont les engagements du colonel Assimi Goïta. C’est en tout cas ce qui ressort de son discours lors de sa rencontre avec les hommes de médias du Mali.

Même si certains craignent que les militaires s’éternisent au pouvoir, le colonel président de la Transition dit ne pas avoir cet agenda. Selon lui, tout ce qui lui tient à cœur est la stabilité du Mali. « Aujourd’hui, nous n’avons pas d’autre agenda. Notre seul agenda, c’est un Mali un et indivisible, un Mali apaisé, un Mali sécurisé », a-t-il déclaré devant les responsables des faitières de la presse malienne. Le Colonel Assimi Goïta a promis d’empêcher toute action mettant en péril la stabilité, l’unité et la sécurité du Mali.

Le colonel Assimi Goïta demande la contribution de la presse

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a demandé à la presse malienne de s’impliquer, de se battre pour un Mali sécurisé et apaisé. Il a invité les journalistes maliens à les aider à travers la divulgation de bonnes informations, la sensibilisation des populations sur la nécessité d’un sursaut national autour du Mali. Il les a également invités à lutter contre la désinformation. « Vous devez prêcher les bonnes paroles pour ne pas démoraliser. On vous demande de nous aider à stabiliser, nous aider à apaiser la situation », a déclaré le colonel Assimi Goïta devant le président de la Maison de la presse, Bandiougou Danté et ses collègues. Pour le colonel président de la Transition, la nation malienne a besoin d’un sursaut autour d’elle. « Le Mali a besoin de ce sursaut, surtout au niveau de la presse, de cette mobilisation pour notre nation, pour qu’il n’y ait plus de dérives, pour que nous parvenions à stabiliser, pour que dans les 9 mois qui restent, nous parvenions à organiser les élections libres, crédibles et transparentes », a-t-il sollicité les hommes de médias.

A entendre le président de la Transition, le plus important pour lui, c’est d’être capable d’organiser les élections transparentes et crédibles pour le temps qui reste pour la transition. Pour le colonel Assimi Goïta, tout doit être fait pour éviter un autre coup d’État au Mali. « Nous devons éviter de revenir en arrière. Nous avons besoin des vrais leaders, des hommes de caractères, des hommes engagés qui sont prêts, même à mourir pour sauvegarder l’intérêt général qui est l’intérêt du peuple malien », a prêché le colonel Assimi Goïta.

Boureima Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :