Grogne sociale : les banques et établissements financiers de nouveau en grève de 72 h depuis hier

Après une pose de 15 jours,  les banques et établissements financiers et commerce ont entamé une de nouveau en grève de 72 heures reconductible à partir du mardi 23 novembre 2021.

Rappelée à travers une annonce circulant sur les réseaux sociaux, les travailleurs des banques, assurances et établissements financiers ont précisé que, sans réponses claires de la part des responsables, cette grève de 72 va être est reconduite jusqu’à obtenir satisfaction de leurs doléances. A noter que les syndicats des banques, assurances, Micro finances, établissements Financiers du Mali (SYNABEF) en collaboration avec la Fédération Nationale de Pétrole, des Commerces Assurances et Banques  du Mali (FENPECAB) avait déjà observé à partir du le mercredi 27 octobre, une première grève de 72 heures, avec les 14 points de revendications. Une grève qui a été reconduite  en début novembre pour non satisfaction aux différents points de doléances. Le Synabef avait alors déploré que seules les requêtes relatives aux conditions de vie et de travaille des pompistes des stations Shell, Total, et Oryx et des agents du pari mutuel urbain (PMU) avaient été accepté avant de suspendre ladite grève. Mais  après 15 jours de suspension, les deux syndicats ont décidé de reprendre de reprendre la grève, cette-fois si, jusqu’à « entière satisfaction de leur doléances » note l’affiche. Il faut signaler que comme la dernière fois, la BDM-SA, dont le syndicat n’a pas respecté les premiers mots d’ordre, s’est encore désolidarisé en annonçant que ses agences resteront ouvertes et op »rationnelles durant cette période de grève.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :