Gabon : Les auteurs du coup d’État manqué de 2019 condamnés à 15 ans de prison

Les trois militaires auteurs de coup d’État raté survenu au Gabon le 7 janvier 2019 contre le président Ali Bongo Ondimba qui se remettait alors d’un AVC ont été condamnés à 15 ans de prison. Le verdict a été rendu ce jeudi 1er juillet 2021 par la Cour spéciale devant laquelle ils comparaissent.

Alors que dans ses réquisitions le procureur de la République a requis contre les eux un emprisonnement à vie et 100 million de francs CFA d’amende, les trois militaires auteurs du putsch avorté contre le Président Ali Bongo Ondimba en janvier 2019 ont été finalement condamnés à 15 ans de prison. Le lieutenant Kelly Ondo Obiang, membre de la Garde républicaine (GR), l’unité d’élite et garde prétorienne du président, ainsi que deux autres militaires sont accusés pour atteinte à la sureté intérieure de l’État, association de malfaiteurs et vol.

Selon RFI, la cour spéciale n’a pas suivi les réquisitions du procureur de la République, elle a cependant décidée de condamnés les trois officiers à 15 ans de prison, 56.000 dollars soit 31 million d’amende et leur radiation de l’armée. Sur l’AFP, un des avocats des militaires condamnés, Jean-Pierre Moumbembé a déclaré que, « mes clients sont heureux, ils ont fait le V de la victoire à l’audience, c’est un juste milieu». Il poursuit alors que « nous allons nous pourvoir en cassation ».

Rappelons que le 7 janvier 2019, le groupe de mutins mené par le lieutenant Ondo Obiang avaient pénétré de force au siège de la Radio-Télévision Gabonaise (RTG) et les trois militaire de la GR étaient apparus à l’écran, l’officier disant vouloir « sauver le pays du chaos ».

Par ailleurs, les militaires révoltés n’avaient été suivis par personne et la tentative de putsch avait rapidement échoué. En outre, deux d’entre eux avaient été abattus par les forces de sécurité et Ondo Obiang été arrêté comme les deux autres militaires.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :