Dépôt de transit des ordures de Médina Coura : Désormais un souvenir

En vue de redonner à notre capitale son éclat d’antan, le ministère de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, sous la houlette du ministre Modibo Koné, a déclenché une vaste campagne d’évacuation des ordures de Bamako et de Kati et de curage des collecteurs du District.

Ainsi, en une semaine d’intenses travaux, le ministre Modibo Koné est heureux d’annoncer l’évacuation totale et entière des ordures qui ont bravé les autorités communales et les pouvoirs publics au niveau du dépôt de transit de Médina Coura et qui rendaient l’atmosphère invivable pour les riverains notamment les occupants de l’école fondamentale située juste en face. Au total, ce sont environ 30.000 m3 d’ordures qui ont été évacuées vers la décharge finale de Noumoubougou, située dans la Commune rurale de Tienfala.

Il faut préciser que, de tout temps, la gestion des ordures a été une question préoccupante. Cependant, la touche du ministre Modibo Koné est de faire en sorte que, désormais, l’on réussisse à mettre en place un mécanisme pérenne d’évacuation des ordures sans préjudice aucun pour les populations et les usagers de la route. Pour ce faire, cette campagne d’évacuation des ordures de Bamako et de Kati vers Noumoubougou est assortie de plusieurs conditionnalités.

Primo, le camion qui charge à Bamako ou Kati doit obligatoire prendre un ticket de départ.

Secundo, le camion doit disposer d’une bâche pour couvrir son chargement afin que les ordures ne se déversent sur le trajet.

Tertio, après avoir déversé son chargement sur le site désigné de Noumoubougou, le chauffeur prend un second ticket.

L’ensemble de ces dispositifs est actionné pour éviter que les camions ne déchargent leur contenu dans des endroits non indiqués.

Après le dépôt de Médina Coura, les équipes d’évacuation vont s’attaquer simultanément au dépôt de transit des ordures de Lafiabougou, tristement appelé Kilimandjaro pour sa hauteur, et de Kati, ce mardi 1er juillet 2021. Sur ces deux sites, il est prévu de faire évacuer plusieurs milliers de m3 d’ordures de tous genres.

D’après le ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, Modibo Koné, de commun accord avec tous les acteurs qui interviennent dans la gestion des ordures, des camions seront pré-positionnés sur ces sites et prêts à enlever, au bout de 48 à 72 h, toutes les ordures qui seront déposées.

A l’issue de sa visite sur le site du dépôt de Médina Coura, désormais évacué, le ministre Modibo Koné a invité tous les acteurs à une synergie d’action. Pour lui, la question des ordures est transversale et chacun est appelé à jouer sa partition.

Correspondance particulière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :