Brèves du Mardi 05 Octobre 2021

Service des urgences pédiatrique : le CHU-Gabriel Touré doté d’une nouvelle unité de réanimation

Le centre hospitalo-universitaire (CHU) Gabriel Touré a désormais une nouvelle unité de réanimation pédiatrique. La ministre de la santé et du développement social, diaminatou Sangaré accompagné du président de la commission santé au conseil national de la transition (CNT), le médecin colonel major Mamadou Sory Dembélé n’ont caché  leur émotion d’accueillir le nouveau centre.

Selon les statistiques, l’hôpital Gabriel Touré reçoit par jour 7 à 10 enfants dont l’état de santé nécessite des soins intensifs. Un défi colossal à relever pour le service des urgences pédiatrique. La nouvelle unité rénovée, bien équipée d’une exhalaison d’oxygène dans la prise en charge des enfants, particulièrement ceux qui arrivent dans un cadre clinique de peine respiratoire arrive à point nommé. Très émus, le PR Boubacar Togo, chef du département pédiatrique rappelle qu’il a « deux ou trois ans, on assistait impuissant au décès de certain enfant qu’on aurait pu sauver » et d’ajouter que cette amélioration de la qualité des équipements permettra de sauver un grand nombre d’enfants. Tout en rappelant que la disponibilité de ces équipements est le résultat des besoins très longtemps exprimés par les services de son établissement afin d’améliorer les activités quotidiennes, le directeur général du CHU Gabriel Touré, le Dr Abdoulaye Sanogo a fait savoir que l’initiative vise surtout à « sauver des enfants qui nous arrivent dans une situation de détresse ». La ministre de la santé s’est, Pour sa part, réjouie de l’ouverture de ce centre de réanimation pédiatrique avant de visiter avec sa délégation, le service de réanimation des adultes en chantier d’une capacité d’accueil de 10 lits.

Minusma : 650 nouveaux soldats guinéens en route pour Kidal

Un contingent de 650 soldats guinéens sera bientôt à Kidal, dans le Nord du Mali au compte de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali – MINUSMA. Présent au Mali depuis plusieurs années, le contingent Gangan va bientôt changer des hommes. En effet, le drapeau national a été remis au commandant de la nouvelle troupe guinéenne au nombre 650 soldats. C’était au centre d’entraînement des opérations de maintien de la paix de Sarmoreya. Notons que la troupe guinéenne présente à Kidal, dans le Nord du Mali est à sa septième passation. Ainsi, le contingent Gangan 7 remplacera Gangan 6 en fin de mission.

Burkina Faso : 12 soldats tués dans une attaque armée à Yirgou

Un détachement de l’armé burkinabé basé à Yirgou été victime d’une attaque terroriste. En effet, plusieurs terroristes lourdement ont fait irruption dans la localité située dans le département de Barsalogho de la province du Sanmatenga dans la région Centre-Nord, au Burkina Faso. Le bilan provisoire de cette attaque fait état de 11 soldats burkinabé tués, des portés disparus, des pick-up, armes et munitions calcinées et emportées. Selon des sources, face à la puissance de feu des assaillants, les soldats ont été contraint d’abandonner le aux mains de terroristes qui y ont resté pendant plusieurs minutes pour emporter des matériels de guerre.

Ségou : bientôt l’enregistrement des ménages dans le registre social

Une rencontre de sensibilisation sur l’enregistrement des ménages se prépare dans la cité des Balanzan. Une prise en charge gratuite des soins dans les 5 districts de la région de Ségou pour les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes et en âge de procréer est assurée. Ladite rencontre a regroupée les autorités régionales, les services techniques et les forces de défense et de sécurité. Notons que c’est une initiative des autorités du pays.

Gao : 8000 enfants victimes des conflits appuyés avec 650 millions de FCFA

Défendre et entretenir les enfants et adolescents victimes de conflits au centre et au nord du Mali est le nouveau en vue. Le programme est financé à supériorité de plus de 650 millions de FCFA par l’Unicef, et l’union européenne et l’aide humanitaire. Un programme qui durera 15 mois dont l’objectif est d’atteindre 8 mille enfants et adolescents déplacés victimes de conflits dans les régions du Nord et du Centre du Mali. Notons que les régions concernées sont Ségou, Mopti, Gao et Tombouctou.

Bafoulabé : une personne du troisième âge se noie dans le fleuve Bakoye

Aux environs de 17h ce dimanche 3 octobre 2021, le chef de la communauté des chasseurs (dozo) de Solinta, cercle de Bafoulabe se serait noyé dans le fleuve Bakoye. Selon des sources locales, il serait parti à la pêche quand il a été surpris par l’orage sur le fleuve. Sa pirogue et une de ses chaussures a été retrouvée mais lui, demeure introuvable pour le moment.

Tombouctou : l’ACM de Barkhane au chevet des malades à Kabara

Le bureau d’Action Civilo-Militaire de la force Barkhane en collaboration avec les FAMAs a organisé, le jeudi 30 septembre 2021, une journée de consultation et de distribution gratuite de médicaments à la population de Kabara, situé à 7Km de la région de Tombouctou. Cette action qui a eu lieu au CSCOM dudit village a permis à un bon nombre des malades de recevoir des soins appropriés, dans la mesure où un bon nombre de personnes n’ont pas les moyens de se soigner. Le comité de gestion du CSCOM a remercié Barkhane pour cette action et pour toutes ses réalisations antérieures dans le quartier.

Koutiala : une attaque terroriste sur l’axe Koury-Koutiala

Dans la journée du vendredi 1er octobre 2021, des individus armés ont braqué un véhicule civil en provenance du Burkina Faso sur l’axe Koury-Koutiala, au niveau du virage de Karangana. Les occupants, en plus du véhicule, ont été entièrement dépouillés de leurs biens. Une femme a été blessée par balle au pied au cours de ce braquage. Informées, les FAMa ont enclenché une course poursuite ayant conduit à la récupération du véhicule. La blessée a été transportée à Koutiala pour des soins. Les autres passagers sont sains et sauf.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :