Brèves du Mardi 05 Juillet 2021

Insécurité à Bamako : un voleur s’introduit dans la chambre d’une dame à Titibougou

Dans la commune I du District de Bamako, il y a quelques jours de cela, un bandit s’est rendu dans la chambre à coucher d’une dame où il n’y avait pas grand-chose à voler. C’était une nuit où la plupart des habitants du secteur s’étaient déjà endormis, même les membres de la maisonnette  victime du vol n’en faisaient pas exception. Le malfrat a fouillé la chambre de fond en comble durant des minutes en vain sans trouver le moindre objet de valeur qui puisse lui servir à grand-chose, comme le mentionne certaines sources. Poussé dans son dernier retranchement, il a usé de son arme blessant grièvement un enfant avant de s’enfuir. Cette action s’est déroulée à Titibougou, ce quartier fait partie de la périphérie où les populations vivent dans une insécurité permanente, du fait du grand banditisme qui y sévit.

Koro : un atelier sensibilisation tenu pour consolider la paix et la protection des enfants

Un atelier de sensibilisation s’est tenu le mercredi 30 juin dernier dans la salle de spectacle de Koro regroupant ainsi les participants venus de cinq (5) communes qui sont entre autres : Barapireli, Dinangourou, Dioungani, Madougou et Yoro. L’objectif de cet atelier était de sensibiliser les leaders religieux, communautaires et les élus locaux sur la cohésion sociale selon l’approche «  Do No Harm ». Dans son discours, Nouhoum Konaté, Représentant du Préfet a expliqué que cet atelier va contribuer à renforcer les capacités des leaders religieux, communautaires et les élus locaux pour leur permettre de mener à bien leur mission au bénéfice des communautés à la base. Cette session a été initié par l’ONG World Vision, une organisation humanitaire chrétienne qui soutient les efforts du gouvernement dans la consolidation de la paix et de la protection des enfants.

CNT : 17 lois adoptées sur 22 proposées

La session ordinaire d’avril 2021 s’est clôturée le jeudi dernier au centre international de conférence de Bamako. Au cours de cette session de 3 mois, 17 lois ont été adoptées parmi les 22 projets et propositions de loi qui étaient inscrits dans le tableau des saisines du conseil. Au nombre des lois adoptés, figurent les ratifications d’ordonnances relatives à la coopération judiciaire entre le Mali et la France, ainsi que des conventions de crédits et accords de prêts devant permettre à notre pays de faire face aux défis de santé et de développement.  Cette session a également été marquée par une séance de question d’actualité sur la gestion de la crise de la Covid-19 dans notre pays, ainsi qu’une série de questions orales adressés à plusieurs ministres, sur des sujets d’importance capitale tels que les problèmes de réconciliation nationale, de justice et d’élections.

Une  mission administrative des FAMa attaquée à Léré

Le dimanche 04 juillet 2021, une mission administrative des Forces Armées Malienne en partance pour Léré a été attaquée aux environs de 10 h 35 minutes par un groupe armé non encore identifié. Ladite mission a vigoureusement riposté à cette attaque. Le bilan provisoire est de 04 morts côté FAMa.

Bafoulabé : 5 millions de FCFA investis dans la rénovation des structures scolaires

Le Maire de la commune de Mahina (cercle de Bafoulabé) accompagné d’une forte délégation s’est rendu dans le village de Kalé le samedi dernier. L’objectif de cette visite était d’inaugurer les 9 salles de classe, les deux directions et les quatre latrines des écoles de la localité. Le coût de ces rénovations s’élève à 5.000.000 de FCFA. Selon les autorités scolaires, ces structures permettront aux élèves et aux enseignants de l’école de travailler dans des conditions confortables. Les parents d’élèves de la localité ont vivement salué cette initiative.

Ménaka : la première pierre des travaux de construction du réseau de drainage a été posée

Le projet Développement Durable de Ménaka (DDM), dans le cadre de l’exécution des activités prévues pour sa phase 2, a consenti au déblocage de plus de six cents millions de F CFA. Ce montant servira à la réalisation des travaux de construction d’un réseau de drainage de trois dalots et d’un radier submersible dans la ville de Ménaka. La première pierre de ces travaux qui doivent durer sept mois pour quatre km à travers Ménaka a été posée ce vendredi à la place de l’indépendance. La cérémonie s’est déroulée en présence du représentant du Gouverneur de la région, du Maire de la commune et des responsables du projet DDM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :