Brèves du Jeudi 18 Novembre 2021

Le groupement des commerçants maliens soutient la Transition

Reçus par le premier ministre ce mardi, les responsables du groupement des commerçants maliens ont exprimé leur soutien à la transition. Ce groupement créé en 1947 regroupe les poids lourds de l’économie malienne souhaite voir un Mali nouveau pour lequel se battent les autorités de la transition. « Nous voulons apporter notre pierre pour la construction du Mali nouveau, le Mali Koura » a déclaré M. Golfa. Pour sa part, le Président du Syndicat national des commerçants détaillants, M. Cheick Oumar Sacko a rassuré le Premier ministre du soutien de ses pairs: « nous sommes avec vous aujourd’hui, nous serons avec vous demain. »

En retour, le chef du gouvernement a remercié ses hôtes pour leur soutien à la construction du Mali Koura. Il a rappelé que « le Gouvernement est le résultat des revendications, sa légitimité est de mettre en œuvre ces revendications ». Ces commerçants ont été, par la suite, invités à prendre part aux Assises nationales de la Refondation. « Sans le soutien du monde des affaires, aucun Gouvernement ne peut réussir, la stabilité du pays dépend de vous » a conclu M. Maïga, selon la primature.

Diplomatie : le ministre Abdoulaye Diop reçoit une délégation palestinienne

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, SEM Abdoulaye DIOP a reçu en audience, ce mardi 16 novembre, une délégation palestinienne conduite par le Ministre Cheikh Mahmoud Al HABBASH, Grand Cadi de Palestine et Conseiller du Président Mahmoud ABBAS en présence de l’Ambassadeur de Palestine au Mali, SEM Hadi SHEBLI. L’information a été donnée par la cellule de communication du département de tutelle.

Ladite visite, selon le ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération internationale, intervient à l’occasion de la fête nationale de la Palestine, célébrée chaque 17 novembre et quelques mois après la visite au Mali du Directeur de l’Agence palestinienne de Coopération internationale. « Au cours de l’audience, les deux personnalités ont discuté de la coopération bilatérale et des questions d’intérêt commun. Le Ministre DIOP a réitéré la solidarité, le soutien ainsi que l’engagement constant du Peuple et du Gouvernement maliens à la Cause Palestinienne. Il a réitéré l’attachement du Mali à la solution des Deux États Palestinien et Israélien vivante côte à côte dans la paix et la sécurité conformément à la légalité internationale. Il a également lancé un appel pour la relance du processus de paix », a indiqué le département des Affaires étrangères du Mali.

École politique et démocratique : La première promotion reçue par le ministre Ibrahim Ikassa Maïga

La première promotion de l’École politique et démocratique, une initiative de l’institut Néerlandais pour la Démocratie et le multipartisme (N.I.M.D) a été reçue, le mardi 16 novembre par le ministre de la Refondation de l’État Ibrahim Ikassa Maiga. Cette première promotion est composée de 30 jeunes issus des différents bord politiques du pays.

L’objectif de leur visite chez le ministre Ikassa, c’est de se faire connaître et solliciter leur participation aux Assises Nationales de la Refondation. « Après une présentation liminaire sur le processus de refondation en cours, le Ministre les a félicités pour l’engagement politique et patriotique à travers cette belle expérience issue à l’école Politique de l’institut Néerlandais », a indiqué la cellule de communication du ministère de la Refondation. Aussi, a-t-on ajouté que le Ministre les a rassurés de l’Inclusivité des Assises Nationales de la Refondation dont les organes chargés de la conduite travaillent d’arrache-pied pour une plus grande participation.

Il faut préciser que l’école politique vise la formation d’une nouvelle génération d’acteurs politiques et l’école démocratique la formation des citoyens engagés. Des cafés politiques seront, selon le N.I.M.D, organisés pour faciliter des échanges constructifs entre les participants du projet et d’autre citoyens et citoyennes du Mali. « Grâce à une formation intensive et des activités de réseautage du projet, les jeunes participants vont acquérir des valeurs, des connaissances et des compétences nécessaires pour entamer une carrière dans la veille démocratique ou dans la sphère politique. Dans le court terme, en vue des élections prévues pour la fin de la transition politique en cours, le projet va contribuer à préparer les jeunes participants (hommes et femmes) à participer activement dans le processus électoral, les encourager à voter, à participer dans les préparatifs du scrutin électoral au sein des partis politiques ou dans les organisations de la société civile (OSC), à observer le déroulement des élections, etc », a précisé le N.I.M. D.

Quant à l’Institut néerlandais pour la démocratie multipartite (NIMD), il  est une organisation non gouvernementale qui a pour objectif de promouvoir la politique paisible, juste, inclusive et représentative partout dans le monde. Il est non partisan.

Yorosso : Plus de 13 mille doses de vaccin Sinovac reçus par le district sanitaire de la localité

En marge de large campagne de vaccination qui débutera le mercredi 17 novembre 2021, pour de 10 jours,  le cercle de Yorosso a reçu plus de 13 mille doses de vaccin Sinovac. Contrairement aux campagnes précédentes, Selon les responsables sanitaires de la localité,  cette nouvelle vaccination contre la Covid-19 se tiendra dans les 17 centres de santés communautaires et CSREF de Yorosso.

Bafoulabe : un hippopotame tue une vache à Babaroto

Dans la nuit du dimanche au lundi 15 novembre 2021, un hippopotame a quitté son périmètre de pâturage pour se retrouver dans un parc domestique à Babaroto, dans le cercle de Bafoulabé. L’animal qui ne cesse de faire des dégâts à Bafoulabé a encore tué une vache. Face à cette  menace du pachyderme, le chef de village de Babaroto a exhorté  aux autorités compétentes d’autoriser les chasseurs à pourchasser et tuer l’animal indélicat. Aux dire du chef de village, l’animal effraie aussi les piroguiers et leurs passagers. Une situation qui a d’ailleurs  occasionné l’arrêt  momentané des activités de retrait de sable.

Kayes : un nouveau projet en faveur de la réconciliation lancé

Les membres des équipes régionales d’appui à la réconciliation et les comités communaux de réconciliation de Kayes ont participés à un atelier de démarrage du projet « Engagés pour la réconciliation-phase II », le lundi 15 novembre 2021. Un  projet qui  a  pour but de renforcer les capacités techniques des participants sur la médiation et la résolution des conflits. Il est financé par la GIZ et mis en œuvre par Search for Common Ground (SFCG).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :