Bankass : La Minusma bloquée à l’entrée de la ville

La jeunesse de Bankass a bloqué, hier mardi 29 juin 2021, la Minusma à l’entrée de la ville alors qu’elle était en route pour Koro. Le non-respect des engagements pris vis-à-vis des populations lors de la mission de réconciliation de Housseïni Amion Guindo ; l’insécurité grandissante…sont, entre autres, les péchés reprochés à la force onusienne.

Des centaines de jeunes de Bankass ont empêché la Minusma de traverser la ville alors qu’elle était en cours de route pour Koro. Les casques bleus venus d’Ogossagou et de Sévaré ont été contraints de rebrousser chemin. « Ce matin, nous avons bloqué le passage à la Minusma qui était en route pour Koro. Nous avons empêché ces casques bleus venus d’Ogossagou et de Sévaré de traverser la ville de Bankass », a indiqué le président du Conseil local de la jeunesse de Bankass, Mamoudou Guindo, à notre rédaction.

Ce qui est reproché à la Minusma

La force onusienne a pris plusieurs engagements vis-à-vis des populations des 4 cercles du pays dogon (Bandiagara, Bankass, Koro et Douentza) lors de la mission de réconciliation qui a été conduite par l’ancien ministre de l’Assainissement, de l’Environnement et du Développement durable, Housseïni Amion Guindo dit Poulo. La première de ces engagements, selon Mamoudou Guindo, était d’informer les autorités coutumières et locales à chacun de leur déplacement dans les différentes localités du pays. Les casques bleus de la Minusma devaient également, à chaque déplacement, être accompagnés par les FAMa. « Nous avons demandé à ce que la Minusma informe les autorités locales et traditionnelles à chaque déplacement dans les localités. Nous avons également demandé à ce qu’elle soit accompagnée par les FAMa à chaque déplacement. La Minusma avait tout accepté », nous informe Mamoudou Guindo.

Un autre engagement, c’était des campagnes de sensibilisation et d’explication des missions et rôles de la Minusma aux populations des 4 cercles du pays dogon. La force Onusienne, à en croire notre interlocuteur, a pris l’engagement de mener des actions de développement dans les 4 cercles.

Selon la jeunesse de Bankass, aucun de ces engagements n’a été respecté. « La Minusma n’a respecté aucun de ses engagements. L’insécurité s’agrandit de nos jours sur la route de poisson. Les attaques se multiplient, et c’est à chaque passage de la Minusma qu’on constate ces attaques », déplore Mamoudou Sagou Ziguimé, un élu local de la commune de Bayes, dans le cercle de Bankass.

La jeunesse de Bankass réclame à ce que la Minusma respecte ses engagements. « Nous voulons qu’elle respecte ses engagements ; qu’elle explique ses missions aux populations de tous les cercles ; qu’elle informe les autorités locales et coutumières à chacune de ses déplacements », a indiqué Mamoudou Guindo, président du conseil local de la jeunesse. Selon ce dernier, les Bankassois souhaitent également que le mandat de la Minusma soit revu.

B. Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :