MEDIASPOLITIQUE

Présumé détournement lors des meetings du 9 et 16 juin 2023 : la jeunesse du M5-RFP renonce à sa plainte contre Moulaye Keïta

Dans un audio attribué au sieur Moulaye Keïta, membre du CNT, des propos accusatoires circulant sur la toile sont dressés contre le M5-RFP et le vice-président Bouba Karamoko Traoré. Lesdits propos dénoncent le détournement d’un montant s’élevant à plus de 40 millions de nos francs. Lesquels auraient été détournés au sein du M5 lors des meetings du 9 et 16 juin 2023.

Après avoir entendu l’audio en question, la jeunesse du M5 avait entrepris des démarches afin de tirer l’affaire au clair. Mais elle informe avoir décidé de retirer sa plainte contre Moulaye Keïta qui nie les propos censés lui appartenir. C’est au cours d’une déclaration faite en date du 16 septembre dernier que les jeunes du M5 ont voulu mettre l’opinion nationale et internationale au courant de ladite situation. A écouter la jeunesse du M5, on pouvait, via ledit audio, entendre ces propos accusatoires : « Que Bouba Karamoko Traoré sorte devant la jeunesse du M5-RFP pour justifier les 29 millions qu’il a détournés lors du premier meeting en date du 9 juin 2023. Cette somme a été donnée pour la logistique. Parce que les quartiers de Bamako sont loin du stade. C’était pour permettre aux participants de prendre la Sotrama et se rendre au lieu du meeting. Mais ils (Bouba et ses soutiens) ne l’ont pas fait ». « Lors du deuxième meeting, tenu le 16 juin 2023, ils ont reçu 20 millions. Mais ils n’ont pas fait le travail. Il n’y avait même pas de banderole du M5 ». Dans ce message audio, diffusé sur les réseaux sociaux, le sieur Moulaye Keïta a proféré de graves accusations contre le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques et le vice-président Bouba Karamoko Traoré, estime la jeunesse. Il a, en effet, soutenu que le M5 a été impliqué dans l’organisation des meetings du 9 et du 16 juin 2023, déplore-t-elle. Via ledit audio, Moulaye Keïta révèle que c’est le M5 qui s’occupait de la logistique. À cet effet, 29 millions ont été donnés au président Bouba Karamoko Traoré, lors du premier meeting. Le même Bouba a reçu 20 millions lors du deuxième meeting et sans que le PM Choguel Kokalla Maïga ne soit informé. La jeunesse signale avoir alors saisi le sieur Keïta à travers un huissier. Interpellé par voie d’huissier et nonobstant son audio, Moulaye Keïta a tout nié. « Il a nié en déclarant : non, je ne confirme pas dans ce sens. Je n’accuse nulle part Bouba Karamoko Traoré de détournement de fonds. Mon intervention se situe dans le cadre d’un apaisement entre le Gouvernement, le CNT et le ministère de l’Administration territoriale », lit-on dans la déclaration de la jeunesse. Vu que le sieur Moulaye Keïta infirme les propos censés lui appartenir, les jeunes annoncent avoir décidé de renoncer à leur plainte contre lui. « La jeunesse du M5 laisse l’opinion juger la moralité et la crédibilité de Moulaye Keïta, membre du CNT, organe législatif de la transition. Par conséquent, la jeunesse M5 renonce à la procédure judiciaire envisagée contre Moulaye Keïta », lit-on dans la déclaration du 16 septembre 2023.

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420