Prestigieux festival ‘’Documenta’’ de la photographie : Le photographe Seydou Camara honore le Mali

Pour la 2e fois, le photographe Seydou Camara vient de représenter le Mali au prestigieux festival ‘’Documenta’’ de la photographie dans le Land de Hesse, en Allemagne.

Créé en 1955 par l’allemand Arnold Bode, peintre et professeur d’art et ses collaborateurs, la documenta est une grande exposition d’art moderne et contemporain qui se tient tous les cinq ans à Cassel dans le Land de Hesse en Allemagne. C’est la deuxième fois que notre compatriote hisse le drapeau du Mali,  à travers ses ouvres à cette internationale et prestigieuse rencontre culturelle, à travers ses œuvres.

Ce sont ses œuvres ‘’korè dugaw dans le vestibule’’ et ‘’Maaya boulon’’ lors du festival sur le Niger qui lui a valu sa deuxième participation à cette rencontre qui se hisse au Festival de Cannes, en terme de poids culturel.

Ainsi, le 3 juillet 2022, notre jeune photographe a participé au vernissage avec brio de la rencontre à documenta.

Classée au deuxième rang des 15 grandes expositions d’art incontournable dans le monde, la documenta est l’équivalent d’une coupe du monde de l’art qui regroupe tout le gratin de la création artistique venu des cinq continents du monde pour exposer leur savoir-faire artistique.

Cette année, plus de mille artistes ont répondu présents à l’invitation, dont le photographe malien Seydou Camara, qui est à sa deuxième participation à cette grande manifestation artistique.

Et pour cette 15e édition, l’artiste a présenté son savoir-faire sur un patrimoine culturel immatériel en voie de disparition au Mali, en compagnie de beaucoup d’autres artistes maliens.

Faut-il noter, cette deuxième participation du photographe Seydou Camara à la ‘’Documenta’’ est une véritable fierté pour les photographes Maliens, puisque c’est un prestige pour de jeunes africains.

Président du comité de pilotage de l’inter biennal à Bamako (Phot’ Art Mali), Seydou Camara est membre fondateur du Collectif d’image conceptuelle et de ‘’Yamarou Photo’’ qui se veut un espace d’échanges, de rencontre et surtout de formation autour de la photographie.

« À Yamarou photo, nous voulons démocratiser l’art de la photographie à travers des formations à l’endroit des jeunes en milieu scolaire. Nous contribuons également au renforcement de capacités des professionnels de la photographie », explique l’artiste.

Le collectif d’image ‘’Yamarou Photo’’ selon Seydou Camara, vise à faire de Bamako la véritable capitale de la photographie africaine afin de contribuer non seulement  l’émergence des nouveaux photographes, mais de changer leur mentalité par rapport à  l’art de la photographie au Mali.

PAR MARIAM  KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :