Paix et cohésion sociale : les jeunes de Douentza outillés sur l’importance du processus du DDR

Le Bureau de la MINUSMA à Mopti à travers la Section Réforme du Secteur de la Sécurité – Désarmement, Démobilisation et Réinsertion – RSS/DDR a initié du 16 au 17 novembre dernier, une formation sur le processus de désarmement volontaire, démobilisation et de réinsertion socio-économique ainsi que sur les projets de Réduction de la Violence Communautaire dans la ville de Douentza à l’endroit des jeunes de ladite localité, annonce la mission onusienne au Mali sur son site. C’était en partenariat avec la commission nationale DDR – Mopti.

Sensibiliser, échanger, informer et communiquer sur processus de désarmement volontaire, démobilisation et de réinsertion socio-économique ainsi que sur les projets de Réduction de la Violence Communautaire dans les régions du Centre du Mali étaient entre autres au menu d’un atelier de formation organisé par la mission onusienne au Mali en partenariat avec la Commission nationale DDR – Mopti. Cet atelier de formation des jeunes de Douentza qui s’est déroulé du 16 au 17 novembre dernier intervient après ceux de Ségou et de Mopti qui se sont tenus respectivement au mois de juillet et d’août dernier.

Selon mission onusienne, initiatrice de cet atelier, le travail de la division RSS-DDR de la Minusma représente une partie importante de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger et la consolidation de la paix au Mali. Par ailleurs, dans son allocution, Gatta Bassirou BA, de la section DDR de la Minusma a indiqué qu’ « il s’agit de promouvoir la participation des jeunes au processus de DDR, un investissement qui appui le dispositif mis en place par le gouvernement du Mali dans le cadre de son programme national de la réduction de la violence communautaire », rapporte l’article de la mission onusienne.

Ce programme qui s’inscrit dans le cadre du mandat de la Minusma, qui selon le rapport, « lui demande d’appuyer les autorités maliennes en ce qui concerne le renforcement de la sécurité, le désarmement volontaire et la cohésion sociale ». En effet, une cinquante des jeunes de la région de Douentza ont bénéficié de cette formation.

Outre cet atelier qui a familiarisé les jeunes de la toute nouvelle région avec le processus de DDR, les autorités locales de Douentza et la Section Réforme du Secteur de la Sécurité – Désarmement, Démobilisation et Réinsertion – SSR/DDR ont posé conjointement la première pierre du siège du Conseil régional des jeunes de Douentza.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :