Ozone-Mali : le service reprend après 4 mois de suspension

« Ozone-Mali », la société en charge de nettoyer les voies publiques dans la capitale a repris le travail après 04 mois d’arrêt à Bamako dû au non-paiement d’arriérées de salaire de ses employés. Sur les de « 30 milliards de FCFA d’impayés », la direction générale d’Ozone-Mali dit avoir reçu 1 milliard de FCFA.

Ozone-Mali a commencé ses activités sur le sol malien depuis le 10 février 2015. Selon les responsables elle a commencé à enregistrer des reliquats avec l’Etat, après dix mois d’activités. Aujourd’hui, Ozone-Mali réclame plus de 30 milliards de FCFA d’impayés. Une situation qui a conduit à l’arrêt de travail il y a quatre mois.

Le conseiller spécial de la direction générale d’Ozone-Mali Adama Koné affirme que cette situation n’est pas sans conséquence. « Convenez avec moi qu’avec 30 milliards d’impayés, la société est dans les difficultés », d’autant plus que la charge d’exploitation de la société tourne selon lui, autour de plus de 7 millions de FCFA par mois. Il a déclaré que c’est difficile pour la société d’honorer ses engagements quand il n’y a pas d’argent. C’est pourquoi, après quatre mois d’arrêt de travail, les agents de l’Ozone-Mali avait arrêté avant de reprendre la semaine dernière grâce à ce décaissement du gouvernement. Sur les trente milliards, Adama Koné a rassuré que c’est un milliard qui a été remboursé. « Avec un milliard, Ozone-Mali a payé deux mois de salaires de tous les employés. Il reste deux autres mois », ajoute-t-il. Il s’est réjoui que les employés aient décidé de lever le mot d’ordre de la grève. Pour conclure il signale que si chaque partie respecte ses engagements, le travail ne va plus s’arrêter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :