KOUTIALA : Les cotonculteurs félicitent les autorités et mettent en garde Bakary Koné et acolytes

A la grande rencontre des cotonculteurs, le dimanche 23 octobre 2021 au terrain de Martyr de Koutiala, les cotonculteurs ont fait une démonstration de force pour soutenir les autorités actuelles de la transition, à travers la gestion actuelle faite de la filiale coton.

Ils ont profité de cette occasion pour témoigner de toute leur reconnaissance en faveur du gouvernement du Mali, à travers la CMDT qui est en train de soulager les populations, à travers des actes concrets. Des parfaites illustrations sont entre autres la baisse du prix de l’engrais à 11 000F CFA. De 9000 F CFA, les autorités de la transition ont baissé le prix de l’engrais à 2500 F CFA malgré tout c’était toujours pour la plupart d’entre nous. Mais c’est quand Nango a été PDG que le prix a baissé 500 F CFA. Les paysans, selon beaucoup, ils ont beaucoup de raisons d’être reconnaissants envers Nango. Nous voulons simplement évoquer l’état dans lequel le pays se trouve, ceux qui nous dirigeaient dans le passé voudraient toujours continuer à nous maintenir dans l’esclavage. Assimi voudrait que les liens soient basés sur la vérité et non le mensonge et la fourberie. Nous les paysans ici présents voudraient apporter notre soutien au président Assimi parce qu’il défend la vérité. Nous le rassurons qu’il peut compter sur notre soutien. Nous demandons à tous les paysans de nous unir si nous voulons réellement aider Assimi. Unissons-nous pour sortir le pays du puits duquel il se trouve et après on discutera d’autre chose ».

A la rencontre de Koutiala, beaucoup de chefs de villages étaient de la partie en plus des en plus des 380 chefs de villages et leurs conseillers venus des villages de la région de Koutiala, Sikasso, Kita, Fana, Yorosso, Bla, Kimparana, Bougouni, beaucoup d’autres personnalités du monde rural comme la confédération des cultivateurs de cotons ont tenu à être présents à cette rencontre symbolique qui visait particulièrement à apporter un soutien total aux autorités de la transition.

Madou Coulibaly, le coordinateur des chefs de village, dans son intervention a exprimé son soutien aux cotonculteurs, et aux autorités de la transition et leur faire des bénédictions, il exprima aussi leur soutien à l’association « WUYECO ». Le chef de canton, Barou Ouattara était heureux de cette rencontre « Nous présentons nos salutations les plus sincères et notre reconnaissance au président de la transition, Assimi, à son premier ministre et son gouvernement aux membres du CNT. Nous manifestons notre reconnaissance à Assimi pour tous les efforts qu’il est en train de fournir pour le pays, nous remercions le gouvernement pour l’augmentation du prix d’achat du coton à 280F CFA et la nomination de M. Nango Dembélé, un autre paysan qui a l’amour de son métier, comme PDG de la CMDT, cela nous a beaucoup plu. Les paysans sont aussi d’accord avec l’administrateur délégué que l’Etat du Mali a mis en place pour organiser les élections du C-SCPC

L’ancien député de Koutiala Bakary Koné wanted

Lors de la rencontre de Koutiala, le chef de canton était très énervé et surpris du comportement de certaines personnes qui agissent à leur nom à Bamako sans leur accord. Il réitère leur soutien à Nango qui est un paysan qui se bat depuis toujours pour la cause du monde paysan. En ce qui concerne l’ancien député Bakary Koné, les cotonculteurs mettent en garde l’homme qui, à leur dire se pavane dans les rues de Bamako pour parler à leur nom. Ils ont profité pour mettre à la connaissance de l’assistance que ce dernier aurait essayé de corrompre certains en proposant à deux des membres 10 millions pour la trahir la cause paysanne. Chose qu’ils n’ont pas voulu.

La cérémonie a pris la fin par les mots de remerciement du chef de canton M. Barou Ouattara

Kélétigui Danioko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :