Coupe du Mali : le Stade malien remporte la 60ème édition

Le Stade Malien de Bamako a remporté la 60ème édition de la Coupe du Mali au terme d’un match époustouflant contre le Binga FC. Avec cette victoire, les blancs de Bamako (Stade Malien) s’adjuge leur 21ème Coupe du Mali.

Le Stade Malien de Bamako, record man de la coupe du Mali s’est illustré une fois de plus dans cette 60ème édition de ladite compétition, par un come-back époustouflant.

Le match avait pourtant bien démarré pour les blancs de Bamako qui jouait dans le camp de leur adverse durant les cinq premières minutes de la rencontre sans pour autant créer une occasion dangereuse. Et ce sont les rouges du Binga qui ont été réalistes durant leur début de match.

En effet, les rouges du Binga FC ont ouvert le score à travers Issoufi MaÏga, dès la 7ème minute de jeu sur leur première occasion franche du match, l’attaquant des rouges parti en contre-attaque s’est facilement débarrassé de la défense adverse avant d’ajuster le portier du Stade Malien, par un tir à l’angle fermé.

Alors qu’il reprenait l’ascendant du match, le Stade Malien de Bamako a concédé le 2ème but sur une erreur grossière du défenseur central Yacoumba Doumbia. L’attaquant du Binga FC Kassoum Coulibaly a chipé le ballon au défenseur et a facilement gagné son duel contre Djigui Diarra.

Le score en restera là jusqu’à la mi-temps au grand plaisir du public qui a été ébahi par le beau jeu proposer par le Binga FC.

L’entame de la seconde est comme un remake de la première, les blancs de Bamako, sont installé dans le camps adverse, et leur première grosse occasion survient à la 58ème minute sur un coup franc superbement frappé par le latéral Droit Issiaka Samaké, mais capté par le portier des rouges N’Golo Traoré.

Toujours bien installé défensivement, et réussissant à contenir les assauts blanc menés par le Stade Malien de Bamako, le Binga FC va finalement sur les dernières minutes du temps règlementaires. A la 86ème minute les joueurs du Binga FC sous pression concède un penalty sur une faute de main et un deuxième penalty pour les mêmes fautes une minute après. Le latéral droit, Issiaka Samaké s’est chargé de transformer les deux penalties obtenus en faveur du Stade Malien et remet, ainsi les deux équipes à égalité 2-2.

Dans les temps additionnels, le même Issiaka Samaké s’est chargé de briser les rêves du Binga FC en inscrivant le troisième but du Stade Malien de Bamako sur un coup franc superbement frappé qui n’a laissé aucune chance au portier du Binga FC.

Cette 60ème édition de la Coupe du Mali, aura été marquée par un époustouflant come-back du Stade Malien de Bamako, pour remporter leur 21 ème coupe du Mali et établir un peu plus leur dominance et de l’arbitrage contesté de l’arbitre principal Harouna Coulibaly.

Par ailleurs, un chèque de 10 millions de F CFA a été remis aux vainqueurs de la dame coupe et 5 millions de F CFA aux vice- champions de la compétition.

Mahamadou Sissouma, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :