Brèves du Mardi 12 Octobre 2021

Mali : l’Atelier National sur la Relecture du cadre juridique des médias a débuté hier

La maison de la presse du Mali a abrité hier, lundi 11 octobre 2021, l’ouverture de l’Atelier National sur la Relecture du cadre juridique des médias. C’était sous l’égide du ministre de l’Économie Numérique et de la Communication, Me Harouna Touré en présence du président de la Maison de la presse.

Au cours de cet atelier qui durera 4 jours, les participants issus du monde de la justice, de la Société civile et des Médias devront, selon la Maison de la presse, définir sinon redéfinir le statut du journaliste professionnel ; définir la presse en ligne édité à titre professionnel ; clarifier le statut des sites internet personnels et les blogs édités à titre non professionnel ; définir les délits de presse et proposer plutôt des sanctions pécuniaires que la privation de liberté ; préciser les contours de la convention collective de la presse ; mettre l’accent sur le caractère obligatoire et l’indexation de l’aide publique directe et indirecte aux recettes de l’Etat ; réviser les critères d’éligibilité à cette Aide ; renforcer les critères du régime de déclaration d’organe de presse ; proposer des solutions concrètes pour sauver d’une mort certaine le secteur de l’audiovisuel

Protection civile : des équipements remises à la direction générale par Hydromet-Mali

Dans le cadre des activités 2020-2021 de Hydromet-Mali, des équipements ont été remis à la direction générale de la protection civile par le Projet de renforcement de la résilience climatique au (Hydromet-Mali), le vendredi 08 octobre dernier. Ce don qui est composé de cinq ambulances médicalisées et autant de drones, a une valeur de 274 millions de FCFA.

Cette remise s’est ténue à la direction générale de la protection, en présence du premier responsable de cette structure, le général Boukary Kodio et du coordonnateur de Hydromet-Mali, le lieutenant-colonel Cheick Fanta Mady Koné et de plusieurs autres personnalités. L’objectif principal était d’améliorer la prévision et l’accès aux services hydrométéorologiques, d’alerte et de réponse d’urgence. Démarré en 2019, ce projet financé par la Banque mondiale et le fonds vert pour le climat, prendra fin en juin 2024.

Les structures bénéficiaires sont, entre autres la direction générale de la protection civile, Mali Météo, la direction nationale d’Hydraulique et le système d’alerte précoce. Pour le coordinateur de Hydromet-Mali, ces matériels roulants permettront de prendre en charge des blessés compliqués et des personnes sinistrées. Il a aussi invité la direction générale de la protection civile à faire bon usage de cette donation au profit de la population. « Je remercie le donateur pour ce geste qui permettra d’accroitre leurs capacités opérationnelles sur le terrain, mais aussi leurs capacités techniques », a exprimé le directeur général de la protection civile.

Par ailleurs, Boukary Kodio a édifié que « pour une première fois, nous recevons des drones qui vont certainement contribuer à augmenter notre capacité d’adaptation sur le terrain ». Parlant de la répartition de ces équipements, le patron de la protection civile a expliqué que toutes les unités de sa structure sont dans le besoin d’avoir, aujourd’hui, des moyens de locomotion. La direction verra comment prioriser certaines d’entre elles, selon Boukary Kodio. La remise des clés et l’essai d’un drone ont été les temps forts de cette rencontre.

Koutiala : un atelier sur les violences basées sur le genre

L’Association de soutien au développement des activités des populations (ASDAP) a organisé un atelier à l’intention des médias, le jeudi 07 octobre 2021, à Koutiala. La rencontre avait pour objectif d’informer et de doter les participants de connaissances pour l’amélioration du contenu des émissions sur les VBG.

Programme « un élève, un arbre : le ministre de l’Éducation reçoit la Fondation Bally

Le ministre de l’Éducation nationale, Mme Sidibé Dédéou Ousmane, a reçu au cabinet, ce vendredi 08 octobre, la Fondation Bally. L’objet de cette rencontre était d’échanger sur l’initiative « un élève, un arbre ». Les échanges ont également porté sur comment mettre ce programme en place. Après des discussions, les deux (02) parties ont convenu d’aller très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :