Brèves du Jeudi 12 Mai 2022

Mali : Le ministre Sadio Camara reçoit son homologue Néerlandais
Le ministre de la Défense et les Anciens Combattants, le colonel Sadio Camara a reçu, le mardi 10 mai 2022, son homologue des Pays-Bas, Mme Kasja Ollengren dans la salle de conférence de son département. Cette rencontre s’est déroulée en présence du Général de Division Sidiki Samaké, Secrétaire Général du MDAC, du général de Brigade Félix Diallo, chef d’état-major de l’Armée de terre et de plusieurs autres chefs militaires maliens et hollandais. De ce fait, trois points essentiels ont été abordés par les deux personnalités, notamment les questions sur la transition dans le pays (au Mali) au cours des échanges. Celles sur les droits de l’homme et la présence Russe dans notre pays. Selon les sources, Mme Kasja Ollengren a affirmé avoir eu des discussions très fructueuses avec le ministre Sadio Camara sur la situation du pays en ces périodes de crise. Selon elle, l’objectif principal de sa visite était de mieux cerner les contours de cette situation assez complexe. Elle a indiqué aussi que le Mali et les Pays-Bas sont des partenaires de longue date et que cette coopération malgré les difficultés actuelles reste intacte. Enfin les deux personnalités se sont échangées des cadeaux symboliques.

Diondiori : Deux enfants tués dans des tirs d’obus
Lundi 09 mai 2022, des tirs d’obus de groupes Armés terroristes (GAT) ont fait deux morts respectivement des enfants de 4 à 7 ans aux environs de 5h du matin dans le centre du Mali. L’Etat-major général des armés a donné des chiffres suivants : 10 obus comptabilisés, tirés à partir de la rive droite opposée dont 3 ont atteint la localité de Diondiori. Cette tentative de destruction du réseau GSM fait deux morts. En effet, « ces attaques étaient dirigées contre les populations civiles caractérisant ainsi la cruauté des groupes terroristes », a indiqué l’état-major dans son communiqué. Enfin, des opérations de ratissage ont été engagées par les FAMa pour traquer les auteurs de cette action barbare contre la population civile.

Mali : la 14ème Edition de la rentrée littéraire du Mali débutée
Dans le cadre de la rentrée littéraire du Mali, les évènements se tiendront du 10 au 14 mai 2022 dans le district de Bamako, ainsi que dans les régions de Sikasso, de Djenné et de Tombouctou. Le thème de cette 14ème Edition est : « territoires et imaginaires ». Cette information a été donnée par les organisateurs le 5 mai dernier lors d’une conférence de presse tenue au restaurant (la pirogue de Bamako. Il ressort de cette conférence que plusieurs manifestations littéraires et artistiques sont au programme de cette rentre littéraire.

San : une vingtaine de leaders communautaires et communicateurs formés sur la santé de la reproduction
Le mardi 10 mai 2022, une vingtaine de leaders communautaires et communicateurs du district sanitaire ont suivi une formation sur la santé de la reproduction et la promotion des droits des femmes et des filles. Selon les organisateurs, cette formation a pour objectif d’amener les leaders communautaires à prendre conscience de leur rôle dans la promotion de la santé de la reproduction et du planning familial. Il s’agit aussi de lutter contre les violences basées sur le genre. Cette rencontre est financée par l’ONG Asdap. Elle entre dans le cadre de son programme DEBBO Alafia 2 et durera deux jours.

Koulouba : le président de la transition reçoit l’union nationale des associations des femmes musulmanes du Mali
L’union nationale des associations des femmes musulmanes du Mali (UNAFEM) a rendu le mardi 10 mai 2022, une visite de courtoisie au président de la transition, SE le colonel Assimi Goita au palais présidentiel de Koulouba. Cette visite avait pour objectif de remercier le chef de l’État pour ses efforts en vue de sortir le pays de l’ornière. De ce fait, cette association a échangé avec le chef de l’État sur le rôle de la femme dans l’avènement de (Mali Koura). Mme Diakité Kadia Togola, présidente de l’association a indiqué que leur rôle est de sensibiliser pour contribuer à l’éveille des consciences. Elle a également souligné que le rôle des femmes dans l’avènement de « Mali Koura » doit être central et c’est pourquoi elles ont décidé de ne pas rester en marge de cette nouvelle page de l’histoire du Mali.

Kita : Le 108ème forage le fond de souveraineté du président de la transition inauguré
Dans le cadre de l’inauguration de 108ème forage de Massala, une délégation de la présidence conduite par la conseillère spéciale, ASSA Badiallo Touré a inauguré ce mercredi 11 mai 2022, un forage à Massala. Cette infrastructure hydraulique constitue le 7ème dans la région de Kita. Ce forage a été financé par le fond de souveraineté du président de la transition, SE le colonel Assimi Goita. De ce fait, le représentant du chef du village a indiqué que cette infrastructure est le premier forage offert gratuitement a ce village. Enfin, les femmes de Massala ont remercié et formulé des vœux pour la réussite de la transition.

Burkina Faso : passation de commandement entre les directeurs généraux de la police nationale
Le mardi 10 mai 2022, le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, M. Omer Bationo a procédé à la passation de commandement entre les directeurs généraux de la police nationale sortant et entrant à Ouagadougou. Le contrôleur général de la police nationale est devenu le nouveau directeur général de la police, M. Roger Ouédraogo. Il a remplacé le contrôleur général Dieudonné Ouattara. Il prend désormais les rênes de la police nationale du Burkina Faso. Il est le 25ème directeur général de la police nationale. En effet, il a été nommé en conseil des ministres le mercredi 27 avril 2022.

Mali : le président de la transition reçoit le professeur Nassirou Bako-ARIFARI
Le président de la transition SE le colonel ASSIMI Goita a reçu en audience, le mardi 10 mai 2022, le professeur Nassirou Bako-ARIFARI porteur de message du secrétaire général de l’organisation de la coopération Islamique. Selon M. Nassirou, ce message marque l’intérêt que l’organisation a, pour la situation que vit le peuple malien. L’OCI, considère le Mali comme un État pivot, essentiel à l’islam, à la stabilité et à la sécurité au Sahel et dans l’ensemble de l’espace CEDEAO. Enfin, le professeur Nassirou à sa sortie d’audience a déclaré que : « nous avons été envoyés dans la sous-région pour faire un plaidoyer en faveur d’un compromis respectable de la dignité et de souveraineté du peuple malien, mais aussi de la nécessité de permettre à l’organisation sous régionale de sortir par le haut ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :