MEDIASNATION

Vulgarisation du Csre : L’Université de Kabala à l’honneur !

Après la Fseg, l’université de Kabala a accueilli, vendredi dernier, les ministres en charge de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions et celle déléguée auprès du Premier ministre, chargée des réformes politiques et institutionnelles. C’était dans le cadre du panel d’échanges et d’appropriation du Cadre stratégique de la Refondation de l’État à l’adresse du monde universitaire.

Le gouvernement continue sa campagne de vulgarisation du Cadre stratégique de la refondation de l’État. C’est dans ce cadre qu’il a rencontré le monde universitaire de Kabala.

Dans son mot introductif, la ministre Fatoumata Sékou Dicko a déclaré : « Nous sommes ici donc par devoir de redevabilité pour vous entretenir de la teneur du document cadre et de la Stratégie par laquelle le Gouvernement entend avec l’aide de tous les acteurs concernés, conduire le processus de changement déjà amorcé ».

Après avoir rappelé les efforts du gouvernement dans le cadre de la refondation de l’État, la ministre a plaidé pour l’implication du monde universitaire dans la matérialisation de la refondation de l’État. « Au nom des plus hautes autorités de la Transition, nous appelons tous les acteurs maliens, plus spécifiquement le monde universitaire, dans tous ses compartiments, à pleinement s’impliquer pour une application efficiente des actions de Refondation pour la co-construction de notre Mali Kura », a-t-elle laissé entendre, avant d’ajouter : « Je rappelle que le bénéfice et les retombées de la refondation profiteront surtout à la jeunesse. Les acteurs chargés de l’éducation et de la formation de cette jeunesse sont aux premières loges pour la réussite de la refondation ».

Dans sa présentation, le ministre Ibrahim Ikassa Maïga a précisé que le Cadre stratégique de la refondation est un moyen permettant d’impulser le processus du changement dans tous les secteurs. Étape par étape, il a expliqué tous les points du Csre.

Ibrahim Ikassa a par ailleurs indiqué les principes des autorités actuelles du Mali. Ces principes sont : le respect de la souveraineté du Mali ; le respect des choix stratégiques et des partenariats opérés par le Mali ; la prise en compte des intérêts vitaux du peuple malien dans les décisions prises.

Boureima Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420