COVID-19

Vaccination contre la Covid-19 : Kayes obtient des résultats encourageants !

Dans la région de Kayes, les vaccinateurs anti-Covid-19 obtiennent de plus en plus des résultats encourageants malgré certains défis. Des séances de sensibilisation, des spots TV et radios, des débats de spécialistes sur les radios et autres moyens de communication ont permis à la cité des rails de complètement vacciner 124.225 personnes.

Sur une cible totale de 1 399 308 personnes, 124 225 étaient complètement vaccinées à la date du 19 septembre 2022, soit un taux de couverture vaccinale de 8,88%, selon Dramane Traoré, représentant du bureau régional du programme élargi de vaccination contre la Covid-19 dans la région de Kayes. « C’est en mai 2021 que Kayes est entré dans la danse par rapport à la vaccination contre la Covid-19. La communication a pris le devant par rapport aux activités techniques », indique Dramane Traoré.

Il y a 402 personnes mobilisées pour les activités de communication. Au niveau des districts sanitaires, il y a eu 20 réunions de coordination par les membres des comités locaux de gestion des crises et catastrophes, avec la participation de 233 personnes, dont 27 femmes. D’après le responsable, la région de Kayes couvre 10 districts sanitaires. Chaque district a organisé 2 réunions de coordination des comités locaux.

Des sessions de plaidoyer couplées à la vaccination ont été effectuées dans les lieux de culte. Au total, 175 leaders religieux, coutumiers et traditionnels dont 93 femmes ont été  touchés par les sensibilisations. Des journées d’information ont été menées dans les auto-gares et les lieux de forte concentration, dont les marchés.

« Nous avons rencontré 2587 responsables et passagers dans les gares routières et sur les marchés », déclare M. Traoré. Au niveau des maisons d’arrêt de la région de Kayes, ajoute le responsable, « nous sommes entrés en contact avec 217 détenus dont 9 femmes ». Par rapport à la communication de masse, dit-il, « nous avons eu à diffuser 1260 messages et spots réalisés. Il y a 104 acteurs régionaux et locaux dont 24 femmes qui ont animé 22 tables rondes sur la vaccination contre la Covid-19 ».

Par rapport à  l’engagement communautaire et mobilisation sociale, il y a 794 personnes dont 511 femmes touchées par des visites à domicile réalisées sur la vaccination contre la Covid-19 par des plateformes.

Les bénéfices des plaidoyers

De janvier 2022 à ce mois de septembre dernier, des nombreux plaidoyers, initiatives, rencontres ont été effectués par la Direction régionale du développement social et de l’économie solidaire de Kayes, selon Mahamadou Diarra, administrateur de l’action sociale, chef d’unité de planification et du système d’information sociale de la direction.

« Nous avons tenu 5 journées d’information couplées à la vaccination auprès des personnes déplacées internes de Kita. Cela a permis de toucher 1747 personnes dont 1027 femmes. Nous avons aussi tenu 25 journées d’information couplées à la vaccination auprès des responsables des gares routière de Kayes, Kita, Diéma, Kéniéba, Yélimané, Nioro et de Bafoulabè. Cela nous a permis de toucher 5096 personnes dont 2075 femmes », ajoute le Point focal santé-nutrition de la Drdses de Kayes.

Aussi, la direction, en compagnie des leaders religieux, coutumiers, les jeunes et les différentes plateformes et regroupements, a organisé des émissions grand public avec des concours, des jeux couplés à la vaccination dans les districts de Kayes, Diéma et Bafoulabè. Lesquels ont permis de toucher 1189 personnes dont 581 femmes. S’y ajoutent 18 journées d’information couplées à la vaccination dans les districts sanitaires de Kayes, Bafoulabè, Soféto, Oussoubidiagna, Diéma et Yélimané, où 2754 personnes dont 1301 femmes ont été touchées.

Les médias impliqués

Aux dires de Mahamadou Diarra, 74 173 personnes dont 39 898 femmes ont été touchées à travers 9 141 séances de visite à domicile effectuées par la direction et ses collaborateurs dans le cadre de la vaccination contre le coronavirus à Kayes. De janvier à septembre 2022, 275 détenus dont 8 femmes ont pu être vaccinés via 9 journées d’information et de sensibilisation couplées à la vaccination contre la Covid-19 dans les maisons d’arrêt de Kayes, Diéma, Bafoulabè, Kéniéba, Kita, Nioro et Yélimané, a-t-il relayé.

Au total, 45 radios de proximité ont été mobilisées et ont diffusé 10 434 messages et spots dans 10 districts sanitaires en langues locales pour la sensibilisation et la vaccination contre la Ccovid-19, confie Mahamadou Diarra. 497 autorités et leaders communautaires dont 110 femmes ont, dans 10 districts sanitaires de Kayes, également animé 104 tables rondes radiophoniques sur la vaccination, indique le responsable.

Via 35 journées de dialogue communautaires, tenues cette année dans les districts sanitaires de Bafoulabè, Kita et Séféto, 358 leaders dont 142 femmes ont été touchés. « Dans la région de Kayes, le plus gros défi par rapport à la vaccination est l’adhésion et l’acceptation des vaccins par la population. Alors que l’objectif est de vacciner 70% des populations d’ici à fin décembre 2022, le nombre des vaccinés est de 124.225 personnes  sur un total de 1.399.308  pour la région. Nous sommes encore loin de l’objectif », rapporte Dramane Traoré du bureau régional PEV de Kayes.

Sensibilisation et vaccination

Aliou Dembélé, coordinateur de : Association Kayes pour nous ; Association des jeunes ambassadeurs et Association des femmes cheminots de Kayes, pense que « de juin à juillet 2022 dernier, nous avons réussi à faire vacciner 271 personnes. Du samedi 17 au jeudi 22 septembre 2022, nous avons pu vacciner 740 personnes dans la ville de Kayes. Cette dynamique va rester en cours. L’adhésion de la population à la vaccination demande l’implication des personnes qui ont la confiance des habitants », affirme le coordinateur.

Pour le leader Tidiane Diakité, vice-président du Haut conseil islamique de Kayes, 16 imams ont bénéficié des formations sur la vaccination contre la Covid-19 et ont profité de leurs sermons de vendredi pour transmettre le message aux fidèles de la région. Après avoir reçu leurs doses au grand marché de Kayes-Lafiabougou, Mamou Soucko et Djénéba Koné démentent les rumeurs circulant sur les vaccins.

« Les gens sont venus nous induire en erreur avec des rumeurs. Les personnes qui se sont fait vacciner ne sont pas mortes. Elles continuent de vivre avec nous, contrairement aux rumeurs qui circulaient. Je me suis certes vaccinée contre la Covid-19, mais cela a permis de cesser le rythme que j’avais il y a quelques jours », témoigne Mamou Soucko. En tant que vaccinateur, Samba Djim se réjouit du fait que « les mobilisateurs réussissent à convaincre de plus en plus les populations pour la vaccination ».

Mamadou Diarra
Ce reportage est publié avec le soutien de Journalistes pour les Droits humains (JDH) au Mali et Affaires Mondiales Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420