A LA UNEECO & FINANCE

Suspension de l’importation de la farine de blé et de la patte alimentaire : les précisions du Directeur de la DGCC

Dans un communiqué rendu public, le 11 Août 2023, le ministère de l’industrie et du commerce a suspendu, jusqu’à nouvel ordre, l’importation de la farine de blé et des pâtes alimentaires.

Ainsi le 21 Août 2023, le Directeur Général du Commerce de la Consommation et de la Concurrence (DGCC) a tenu à apporter un éclaircissement sur cette suspension.

En effet, le ministre de l’industrie et du commerce Moussa Alassane Diallo avait signé un arrêté portant suspension de l’importation de la farine de blé et de la patte alimentaire sans en préciser les raisons de cette nouvelle décision.

Pour donc édifier l’opinion publique sur la question que le Directeur Général du Commerce de la Consommation et de la Concurrence Zedion Dembélé est sorti de son silence.

Dans ses propos Zedion Dembélé explique que les unités de production de farine et de pâte alimentaire sont confrontées à d’énormes difficultés relatives à la commercialisation de leurs produits. Et selon lui, cette situation menace sérieusement l’existence de minoteries industrielles parallèlement aux efforts déployés par l’Etat dans le cadre de sa politique de soutien aux unités industrielles.

« Vu que le développement économique d’un pays repose essentiellement sur la vitalité de son tissu industriel. C’est pourquoi le ministre de l’Industrie et du Commerce et le ministre des finances ont pris une mesure pour sauvegarder les minoteries industrielles en vue de promouvoir la production nationale et préserver les emplois créés conformément à la vision des plus hautes autorités » a déclaré Zedion Dembélé directeur de la DGCC.

M. Zedion Dembélé a ensuite fait savoir que cette mesure permettra d’assurer l’écoulement entassé dans les magasins de stockage et de maintenir les emplois créés dans un contexte socio-économique particulier.

« Il convient de préciser que les dispositions pertinentes des textes communautaires et même au niveau de l’Organisation Mondiale du Commerce, prévoient d’adoption d’une telle mesure » a souligné le directeur de la DGCC.

L’occasion était parfaite pour M. Zedion Dembélé de rassurer que cette mesure n’entraînera pas de flambées des prix à la consommation ni de la farine de blé ni des pâtes alimentaires car selon ses dires, les stocks des farines de blé et des pâtes alimentaires produits au niveau national couvrent les besoins nationaux du moment.

Notons que dans le communiqué du ministère de l’Industrie et du commerce, le Directeur Général du Commerce de la Consommation et de la Concurrence et le Directeur Général des Douanes sont chargés de l’application correcte dudit arrêté interministériel.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420