A LA UNEMEDIAS

Soutien à la justice malienne : ‘’Yèrèwolo’’ en meeting géant le 12 novembre prochain

Dans le cadre de son combat pour la souveraineté du Mali et l’épanouissement des Maliens, le mouvement souverainiste malien Yèrèwolo débout sur les remparts, après la lutte contre la France,  se prépare cette fois-ci pour  le rétablissement  de la justice sociale au Mali.   Persuadé que ce combat ne sera nullement  possible sans un soutien affiché aux acteurs les plus intègres de la justice, Yèrèwolo débout sur les remparts a annoncé un grand meeting pour le samedi 12 novembre 2022,  au Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ.

Un grand meeting au Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ, le samedi le 12 novembre 2022. Basé sur le rétablissement de la justice au Mali, Yèrèwolo a invité  tous ceux qui se sentent lésés devant la justice d’amener cette  affaire au niveau de la justice populaire de Yèrèwolo.

Très attaché au principe de refondation du Mali (Mali-Kura),  Yèrèwolo débout sur les remparts craint que cette démarche collective de refondation endossée par le président de la transition, le colonel Assimi Goïta ne soit sacrifiée de par le comportement de certains  individus malsains. Malgré la popularité des initiatives  des plus hautes autorités, Yèrèwolo estime que des actions  isolées d’injustice sur fond de  corruption  risquent bien de porter un discrédit sur le bilan futur de la transition.  C’est pourquoi, afin de prendre le taureau par les cornes, Yèrèwolo ne compte plus s’assoir et laisser faire. Bien que reconnu habituellement sur le champ de la lutte contre le néocolonialisme, Yèrèwolo aura désormais un œil critique sur les actions de la justice. Pour cela, il soutiendra certes les actions des acteurs les plus intègres de la justice, mais n’hésitera  pas à traiter comme  les ennemis de l’extérieur les acteurs salis par corruption.

Lors de ce meeting du 12 novembre prochain, selon eux,  il sera  également donné suite, au combat déjà encours contre la présence de la force onusienne (Minusma) au Mali entrepris il y a quelques mois.

C’est l’essentiel de l’information données par Yèrèwolo débout sur les remparts lors d’une conférence de presse organisée le mardi 1er novembre 2022, au sein de son quartier général à Bolibana.

Une occasion pour ce mouvement souverainiste  de porter sa voix à l’appel à la mobilisation fait par le Haut conseil islamique pour dénoncer l’acte blasphématoire commis par un individu à l’encontre de la religion musulmane.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420