MEDIASNATION

Situation sociopolitique du pays : Des manifestants pro russes haussent le ton !

Après le coup de force contre le président de la Transition, Bah N’daw et son premier ministre Moctar Ouane, des Maliens, surtout ceux qui en veulent à mort à la France, ont manifesté devant l’ambassade de la Russie pour un partenariat entre le Mali et ce pays. Ladite manifestation était dirigée par Adama Ben Diarra, membre du Conseil National de Transition.

Tant sur les réseaux sociaux qu’au sein de la société malienne, le renforcement de la coopération et l’intervention russe sur le sol malien ne font qu’émailler. Aussi considéré comme un coup de force, ce coup d’Etat survenu le lundi 24 mai se confine, peut-on ainsi le dire, à une fraction idéologique de pas mal de peuple. À cet effet, si certains estiment que la France d’Emmanuel Macron est à présent susceptible de défendre le Mali, d’autres, c’est-à-dire les pros russes, trouvent « bidons», ce genre de propos. En l’occurrence, il a fallu attendre l’arrestation du président intérimaire Bah N’Daw et son PM Moctar Ouane, tous démissionnés à cause de la formation du nouveau gouvernement, pour voir la réaction des citoyens. Les pros russes supposent que la liste du nouveau gouvernement publiée par le Chef de l’Etat et son PM était le choix de la France. « Il y avait de confusion dans la formation du nouveau gouvernement de Moctar Ouane II. Des militaires ont été évincés pour la simple raison qu’ils tissaient des rapports de coopération entre le Mali et la Russie. Chose qui ne plaisait pas à la France. Elle a donc tout fait pour pouvoir les écarter du gouvernement », estiment les pros russes. C’est pourquoi, disent-ils, dès la publication de la liste du gouvernement le lundi 24, les militaires, loin de kiffer ladite liste ont, dès le même jour, précédé à l’arrestation du président de la transition et son premier ministre(PM) Moctar Ouane. Le coup d’Etat étant un crime imprescriptible, est en train d’être applaudi par les pros russes qu’estiment « bon », ce que les militaires viennent de faire.

Profitant de la circonstance, nombreux parmi eux continuent d’ailleurs de dénoncer le système de la politique française en Afrique, et particulièrement au Mali. Ils taxent la France d’être en partie responsable de la recrudescence de l’insécurité au Mali. Cela, par le fait « que sa position n’est pas  claire dans la lutte contre le terrorisme » sur le territoire malien. Comme si dénoncer la prétendue  combine qu’aurait les autorités françaises avec  Bah N’Daw  dans la formation du nouveau gouvernement avec à sa tête Moctar Ouane ne suffisait pas, les pros russes ont aussi décidé, le mercredi 26 et le jeudi 27 mai, de manifester. Ceux du mercredi étaient devant l’ambassade de la Russie au Mali. Au cours de leur manifestation, un jeune malien expliquait ceci à l’ambassadeur russe qui a voulu les écouter : « Nous ne sommes pas là pour la polémique ni pour rien, c’est le peuple qui le demande. Nous demandons l’arrivée des trouves russes au Mali, comme vous l’avez fait dans d’autres pays ».Pour convaincre l’ambassadeur, un vieux manifestant ne manquait pas de propos : « Nous sommes des partenaires, la Russie et le Mali ont, depuis longtemps, collaboré ensemble. Alors, ajoute-t-il, ce sont les maliens qui demandent cette intervention de la Russie pour sauver l’existence du pays. On demande à la Russie de nous aider ». Sans apporter de réponses immédiates aux doléances à lui soumises, le diplomate russe disait être sorti de l’ambassade pour comprendre la raison de la présence des manifestants. Pour Sidi Traoré, c’est seulement la Russie qui peut sauver le Mali, aujourd’hui. D’après lui, l’éviction des ministres Modibo Koné et Sadio Camara(les militaires qui sont les pivots du coup d’Etat mené contre le régime d’IBK en date du 18 aout 2020) dans la formation du gouvernement déchu de Moctar Ouane  est due au fait qu’ils avaient de rapports avec la Russie. « Mais comment la France peut-elle  s’ingérer dans la gestion du Mali ? On en a marre avec cet accord de défense signé entre le Mali et La France, l’objet de cette manifestation est de clamer l’intervention de la Russie. Avec la France, l’insécurité  ne fait que s’empirer, il nous faut le changement de stratégies et de partenaires », a-t-il dit. Pour Gaoussou, le représentant de la diaspora, la France veut faire du Mali « une vache laitière pour consommer elle seule son lait au détriment du peuple ».

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420