MEDIASNATION

Semaine de la Réconciliation Nationale : Un espace de promotion de la cohésion sociale et du vivre ensemble

Le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale, le Colonel-major Ismaël Wagué, a procédé, ce dimanche 04 septembre 2022, au lancement officiel de la première édition de la « Semaine de la réconciliation nationale », en acronyme Senare. C’était au cours d’un point de presse qui s’est tenu dans la salle de conférence dudit département, en présence de plusieurs personnalités dont le Coordinateur des chefs de quartier du district de Bamako, Bamoussa Touré, membre de la Commission nationale d’organisation.

Outre les hommes de média, ce point de presse a aussi enregistré la présence du Secrétaire général du département de la Réconciliation, président de la Commission nationale d’organisation, Sidy Camara, la Coordinatrice du projet, le colonel Fatoumata Bintou Sangaré, ainsi que les membres de la Commission nationale d’organisation composée de plusieurs départements ministériels.

Placée sous le thème : « Faisons de la diversité un atout pour la cohésion sociale au Mali », la « Semaine de la réconciliation nationale », qui se tiendra désormais du 15 au 21 septembre de chaque année sur toute l’étendue du territoire national ainsi que dans les ambassades vise à restaurer la paix et à renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble entre les Maliens. Une semaine durant, la Senare sera marquée par plusieurs activités, notamment sur l’éducation ; les arts et la culture ; la citoyenneté ; le civisme ; le sport ; la coopération civilo-militaire ; la promotion du genre et la solidarité.

Les activités de la Senare seront menées à travers des actions visant à cultiver les valeurs de la réconciliation et du vivre ensemble ; sensibiliser les acteurs nationaux et internationaux sur le processus de la réconciliation et de la paix ; vulgariser les instruments dédiés à la promotion du patriotisme, du civisme, de la paix et de la cohésion sociale.

Dans sa déclaration faite devant la presse, le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion sociale, chargé de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la Réconciliation nationale, le colonel-major Ismaël Wagué, a indiqué que le choix de la période du 15 au 21 septembre est symbolique, car, selon lui, elle précède la commémoration de la fête d’indépendance du Mali, « symbole d’unité nationale et de souveraineté ».

Selon le ministre Wagué, la « Semaine de la réconciliation nationale » a été instaurée pour endiguer la crise multidimensionnelle à laquelle le Mali est confronté depuis plus d’une décennie. « Cette crise, commencée dans les régions du nord, s’est répandue dans les régions du centre pour atteindre certaines régions du sud, créant ainsi une insécurité grandissante et généralisée, la recrudescence des conflits inter et intra-communautaires…», a déclaré le ministre-colonel-major Ismaël Wagué, avant de préciser que ladite Semaine a été décidée à travers l’arrêté n°2021-5480/Mrpcn-SG du 27 décembre 2021.

Le ministre a par ailleurs profité de ce point de presse pour solliciter l’implication de tous les Maliens et toutes les Maliennes, de l’intérieur comme de l’extérieur, pour la réussite de cette première édition de la « Semaine de la réconciliation nationale ».

La cérémonie a pris fin par la présentation du logo de la Semaine de la Réconciliation Nationale. Ce visuel a été présenté par le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion sociale, chargé de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la Réconciliation nationale.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420