A LA UNEMEDIASNATION

Scrutin référendaire du 18 juin : taux de participation estimé à 38%

Le président de l’Autorité indépendante de Gestion des Elections, en l’occurrence Me. Moustapha Cissé, s’est prononcé, le mercredi 21 juin 2023, sur le déroulement des opérations de centralisation de résultats obtenus à l’issue des votes référendaires tenus le 18 juin dernier à l’intérieur et à l’extérieur du Mali. À la faveur d’un point de presse, le premier responsable annonce que le taux de participation, susceptible d’évoluer, est de 38%.

De par la voix du président Cissé, l’Autorité indépendante de gestion des élections informe l’opinion nationale et internationale que la commission nationale de centralisation des votes à l’occasion du référendum constitutionnel du 18 juin dernier siège, sans désemparer, depuis la fermeture des bureaux de vote. Cette commission est composée de 21 membres dont les représentants de l’AIGE, ceux du courant du ‘’oui’’ et les représentants du courant du ‘’non’’ au référendum, explique le conférencier. La présence des membres de la commission nationale a été constatée par acte d’huissier avant le démarrage des travaux. De surcroît, poursuit Me. Cissé, des personnes ressources sont déployées pour appuyer les travaux de la présente commission. Saisissant l’occasion, le président a expliqué comment les travaux de la commission sont en train d’être effectués. Dans un premier temps, dit-il, la commission reçoit, via une plateforme, les résultats transmis électroniquement par des techniciens de l’AIGE déployés au niveau des commissions locales de centralisation. « Il faut savoir que les résultats des communes, ceux des Ambassades et des consulats sont centralisés au niveau de la commission locale du cercle, du district, de l’Ambassade ou du Consultat », précisera l’intervenant. Dans un second temps, la même commission nationale reçoit les procès-verbaux transmis sous des enveloppes scellées et cachetées. Lesquels PV sont à comparer avec les résultats électroniquement transmis à travers une plateforme mise en place pour la circonstance. « A ce jour et à l’heure où je vous parle, souligne le président de l’AIGE, voire au regard du niveau de traitement des résultats acheminés l’AIGE, comparés avec les résultats transmis électroniquement, la commission nationale de centralisation est en mesure d’assurer et d’annoncer avec certitude que les données concernant 24.000 bureaux de vote ont été traitées sur un total de 24.476 ». A ce stade de la centralisation des résultats, énonce le responsable, « de l’intérieur et de l’étranger, le taux de participation est de 38%. Ce pourcentage ne concerne que les résultats du scrutin général du 18 juin 2023 et est susceptible d’évoluer favorablement avec l’arrivée continue des résultats, voire la prise en compte dans le décompte final du vote anticipé des Forces de défense et de sécurité du Mali ». Pour l’autorité indépendante de gestion des élections, conclut Me. Moustapha Cissé, chaque suffrage compte et les résultats reflètent les votes exprimés. Notons que les résultats provisoires doivent être proclamés cinq (5) jours après les votes, selon la loi électorale du pays.

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420