EducationMEDIAS

Scolarisation : Derhane au chevet de 100 enfants handicapés

L’hôtel Mæva palace a abrité, le vendredi 28 octobre 2022, un gala de charité organisé par l’association Derhane. C’était à l’occasion de la restitution du projet « le handicap n’est pas un frein ». Et aussi par la même occasion, elle a concocté de l’argent pour pouvoir scolariser 100 enfants en situation de handicap.

Derhane qui est un mot Tamasek qui signifie rêve, est une association créée en 2019 par un groupe de personnes. C’est une association qui prône l’inclusion et la diversité.

L’objectif de Derhane est de se battre pour que les personnes à mobilité réduite soient intégrées au développement du Mali et que plus jamais, elles ne soient stigmatisées à cause de leur handicap.

Selon les initiateurs de ce gala de charité, l’association Derhane a aussi pour objectif de lutter pour la cause des personnes à mobilité réduite auprès du gouvernement, afin qu’il prenne en compte ces  personnes et les intègrent dans le processus de développement du Mali.

Pour cela, Derhane contribue à scolariser ces personnes atteint de handicap en les initiant aux métiers tel que la peinture et la photographie.

Cette année, Derhane souhaite former 100 enfants en situation de handicap et c’est d’une des raisons pour lesquelles ce gala de charité a été organisé.

Au cours de cette soirée, les tableaux réalisés par les enfants à mobilité réduite que forme Derhane ont été vendus aux enchères.

L’argent concocté avec la vente de ces tableaux servira à scolariser ces 100 enfants.

Après la vente des tableaux qui étaient aux nombres de 10, une somme de 4 millions a été obtenue par l’association Derhane.

Cet argent contribuera à redonner le sourire aux enfants en situation de handicap.

Rappelons qu’à travers le projet « le handicap n’est pas un frein » qui a pris fin, l’association Derhane a réalisé des vidéos de sensibilisation et les succès stories afin que les personnes à mobilité réduite puissent narrer leur parcours pour motiver d’autres personnes qui sont dans la même situation.

Notons que le projet a été financé par l’Ambassade royale du Danemark à travers le Fonds d’appui aux monteurs du changement (Famoc)

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420