MEDIAS

Reportage sensible au genre : des journalistes outillés

Le jeudi 26 janvier 2023, s’est tenue à la maison de la presse,  la cérémonie d’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités des journalistes et responsables de médias, sur le reportage sensible au genre et le journalisme des droits humains au Mali. Un projet mis en œuvre au Mali par Journaliste pour les Droits Humains (JDH).

Ce projet financé par National Endowment For Democraty (NED) et mis en œuvre par Journalistes pour les Droits Humains (JDH) est à sa deuxième phase. La première phase a été mise en œuvre en 2021-

  1. C’est dans le but de consolider, soutenir la promotion des droits des femmes et filles, accroitre la prise en compte des droits des femmes et du genre dans les réformes institutionnelles et politiques en cours, que JDH poursuit ses interventions à travers le lancement de la deuxième  phase.

Intitulée « amplifier la voix des femmes dans le contexte de transition et des reformes au Mali », ce projet a pour mission, d’outiller les journalistes à couvrir les questions relatives aux droits humains et à la bonne gouvernance de manière objective et efficace, en général,  et à travers cette deuxième, améliorer les connaissances des journalistes sur les concepts de genre, l’égalité, d’équité, l’inclusion, des droits humains en particulier les droits des femmes et filles, comprendre l’état des lieux sur les instruments juridiques (nationaux, africains et internationaux), les femmes et leurs droits dans les processus de réformes en cours à la transition etc.

Ça concerne 60 journalistes qui seront à la fin, en mesure de produire des reportages sensibles au genre dans leur media respectif, notamment  presse écrite, la radio, la télévision et la presse en ligne.

En outre, il faut signaler que NED2 s’articulera d’une part, autour des  activités de  renforcement des capacités des journalistes et responsables de médias, d’organisation de la société civile actives dans le processus de réformes de la transition et des droits des femmes et d’autre part, autour de l’amélioration de l’engagement public à appliquer les réformes à travers des dialogues communautaires et de promotion des droits des femmes et filles à travers des discussions en milieu scolaire.

L’atelier se tient  en deux jours (26-27) et à la fin de la formation, les journalistes outillés auront pour principale tâche de produire des reportages sensibles au genre.

Pour rappel, lors de la première phase, 87 reportages de qualité ont été produits et diffusés dans les médias en faveur des femmes; des filles et la promotion du genre.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420