MEDIASSANTE

Règlement Sanitaire International : l’OMS tient un Atelier d’Evaluation Externe Conjointe organisé au Mali

Le lundi 11 septembre 2023, s’est tenue à l’hôtel Radisson Collection (ex Sheraton), la cérémonie d’ouverture de l’atelier de la 2ème session d’Evaluation Externe Conjointe de la mise en œuvre des capacités du Règlement Sanitaire International (RSI 2005). La cérémonie d’ouverture de l’atelier a été présidée par le secrétaire général du Ministère de la Santé et du Développement Social, Dr Souleymane Guindo, en présence du représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) Dr Christian Itama.

L’objectif général de cet atelier est de réaliser une évaluation externe conjointe du Règlement sanitaire international (RSI, 2005) avec les experts internationaux au Mali. Spécifiquement, il s’agit de valider les scores issus de l’autoévaluation des indicateurs des différents domaines techniques en utilisant la version 3 de l’outil d’évaluation du RSI, d’identifier les points forts, bonnes pratiques, défis et actions prioritaires, d’effectuer les visites de terrain (structures, laboratoires et points d’entrée identifiés etc) et de Formuler des recommandations.

En effet, le Règlement Sanitaire International (RSI) est un accord juridique international entre 196 Etats parties de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’objet et la portée du RSI (2005) consistent à « prévenir la propagation internationale des maladies, à s’en protéger, à la maîtriser et à y réagir par une action de santé publique proportionnée et limitée aux risques qu’elle présente pour la santé publique, en évitant de créer des entraves inutiles au trafic et au commerce internationaux ».

A l’entame de ses propos, le représentant de l’OMS au Mali Dr Christian Itama a laissé entendre que l’objectif qui les réunit pour les 5 jours à venir est de porter une appréciation au niveau de la mise en œuvre des capacités techniques du RSI (2005) par le Mali.

« La résilience de notre système de santé et celle de notre population passeront par une amélioration de nos capacités dans la prévention, la détection et la réponse aux urgences de santé publique de manière efficace. Cette évaluation externe, contribuera sans doute de manière objective à l’identification des domaines à renforcer afin de préserver le maximum de vie » a mentionné Dr Christian Itama.

Partant de l’expérience antérieure, Dr Itama affirme que ce deuxième exercice d’évaluation externe conjointe est l’opportunité pour le Mali d’élaborer, une fois de plus, un plan de sécurité sanitaire basé sur des nouvelles priorités identifiées.

L’occasion était parfaite pour le Dr Christian Itama de remercier tous les participants de différents secteurs et les experts venus de l’extérieur pour le processus d’évaluation externe de la capacité du Mali en matière de RSI. Il a ensuite souhaité plein succès aux travaux de cette deuxième session.

Quant au secrétaire général du ministère de la santé et du Développement Social, Dr Souleymane Guindo, il a laissé entendre qu’en 2017, le Mali a réalisé sa première évaluation externe conjointe de ses capacités de mise en œuvre du RSI. A la suite de cette évaluation, selon lui, un Plan National de Sécurité Sanitaire a été élaboré pour la période 2020-2023 afin d’améliorer les indicateurs des 19 domaines du RSI.

« La rencontre qui nous réunit cette semaine à savoir, l’évaluation externe conjointe (JEE), une des capacités de notre pays à prévenir et détecter les évènements de santé publique qui peuvent se produire, et à y répondre efficacement » a relaté Dr Souleymane Guindo.

Pour lui, la lutte contre la maladie ne peut être gagnée sans un système de santé performant et l’un des piliers pour atteinte de cet objectif repose sur la coordination des actions multisectorielles de prévention et de contrôle des maladies.

« Les insuffisances qui sortiront de cette évaluation seront certainement prises dans le prochain plan national de sécurité sanitaire qui sera bientôt élaborée. Au regard de l’importance des résultats attendus de cet atelier, je souhaite des vives discussions afin de proposer des pistes crédibles pour l’amélioration de nos indicateurs conformément aux exigences du Règlement Sanitaire International » a espéré le secrétaire général du ministère de la santé et du développement social.

Notons que cette deuxième session d’Evaluation Conjointe de la mise œuvre des capacités du Règlement Sanitaire International (RSI2005) se poursuivra jusqu’au vendredi 15 septembre 2023 et devra permettre au Mali, selon ses initiateurs de trouver une solution durable pour prévenir les pandémies.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420