A LA UNESOCIETE

Région de Gao : Des affrontements meurtriers opposent les combattants de la Plateforme à Daesh

Les combattants de la Plateforme des mouvements du 14 juin 2014 d’Alger ont abattu une quinzaine de terroristes le lundi 31 octobre 2021, dans la commune d’Anchwadj, région de Gao. L’information a été donnée par la Plateforme elle-même, dans une note publiée en début de la semaine.

De violents affrontements ont opposé les combattants de la Plateforme des mouvements du 14 juin 2014 d’Alger aux terroristes, le lundi 31 octobre, dans la région de Gao. L’explication a été donnée par la Plateforme dans une note. « Ce lundi 31 octobre 2022 vers 12h des éléments lourdement armés de Daesh ont fait irruption dans le campement d’Ahina dans la commune d’Anchwadj (région de Gao) », a précisé la note qui ajoute que «les terroristes ont commencé à exécuter des civils avant de procéder au pillage des lieux ».

A en croire la note de la Plateforme, une unité du Groupe d’autodéfense touareg, imghads et alliés (Gatia) qui patrouillait dans la zone, aussitôt informée, a lancé une offensive sur les assaillants. Le bilan a été lourd du côté des terroristes. « Après d’intenses combats qui ont duré plusieurs heures, les malfrats ont été défaits avec  une quinzaine (15) de morts dans leurs rangs. Du matériel roulant, des armes, des munitions et du bétail volé ont été récupérés », précise-t-on.

La Plateforme a aussi enregistré des victimes. « La Plateforme déplore la mort de 9 de ses vaillants combattants pendant l’affrontement et 4 civils  sommairement exécutés par les éléments de l’Eigs », précise le communiqué qui condamne sans réserve ces attaques répétitives dont les civils font l’objet depuis quelques années par Daesh.

Dans le même communiqué, la Plateforme a  lancé  un appel aux Forces armées maliennes, à la Minusma et aux mouvements signataires à prendre leurs responsabilités pour la protection des populations civiles. « Enfin, la Plateforme lance un cri du cœur pour attirer l’attention des autorités nationales, des ONG locales et internationales ainsi que toutes les bonnes volontés sur la situation humanitaire gravissime dans la commune d’Anchwadj, où des centaines de civils sont dans une situation de précarité extrême », a-t-on indiqué.

Toujours dans la région de Gao, il a y eu un mort dans l’attaque d’un car. « Vers 06 h, un bus de passagers  de la société Maïga Transport a été attaqué sur la route de Ansongo au niveau du village de  Kobé, 25 km/sud de la ville Gao. Le bilan est de trois  (03) morts (une femme et son enfant en plus d’un homme adulte) », a-t-on appris.

B. Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373